À la UneActu Ligue des ChampionsL'Actu

Les notes du PSG contre Arsenal

Par 23/08/2020 12:30 No Comments
Contre Arsenal en quarts de finale de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain a rendu l’une des meilleures copies de sa saison. Les notes des onze joueuses titulaires. 

Endler 6/10 : La gardienne chilienne a vécu un match plutôt tranquille (ndlr : Arsenal n’a cadré que deux tirs). Rassurante dans son jeu au pied et vigilante sur les rares situations anglaises, Endler a été au rendez-vous. 

Lawrence 5/10 : L’internationale canadienne a -comme à son habitude- été très active. Elle a beaucoup couru, mais a semblé parfois perdue dans son positionnement. De plus, pendant longtemps, elle s’est montrée timorée offensivement, avant de se lâcher dans la dernière demi-heure. 

Paredes 6/10 : La capitaine parisienne a tenu son rang. Elle avait certainement comme consigne de bien museler Vivianne Miedema et elle l’a très bien fait. À noter un peu de déchet dans son jeu long.

Dudek 7/10 :  Depuis son arrivée au PSG, la jeune défenseure polonaise n’est pas épargnée par les critiques. Sur ce quart de final du Final 8, elle s’est mise à la hauteur de l’événement. Neuf duels sur neuf remportés, beaucoup d’assurance dans ses relances. C’était Masterclass Dudek ce samedi soir ! 

Morroni 6/10 : Très belle copie rendue par la latérale gauche française. Si elle a fait preuve d’un peu de laxisme dans son marquage sur le but égalisateur des Gunners, elle a autrement très bien défendu, tout en apportant offensivement. En première mi-temps, elle a notamment offert un joli ballon de but à Katoto sur une superbe passe en profondeur. 

Däbritz 8/10 : Prestation XXL de l’Allemande pour sa première titularisation depuis sa blessure au ligament antérieur du genou. 85% de passes réussies, des duels remportés, une frappe qui a failli faire mouche (81e) et beaucoup de sérénité apportée au milieu parisien. 

Geyoro 8/10: De match en match, la relayeuse de 23 ans continue de marquer les esprits. Elle a réussi 39 de ses 43 passes et a couvert une partie de terrain impressionnante. Elle s’impose comme la leader naturelle de cette équipe du PSG.

Bachmann 6/10 (Sign Bruun 74e, non notée) : Première titularisation pour la Suissesse, qui, dans l’ensemble, s’est montrée à son avantage. Dans son rôle d’électron libre qui tournait autour de Katoto, elle a beaucoup gêné la défense d’Arsenal. Il a manqué un peu de précision dans ses derniers gestes, que ce soit par la passe ou par ses appels. 

Diani 5/10 (Formiga 89e, non notée) : « Kadi » n’a pas signé son meilleur avec le PSG. La Francilienne s’est montrée très précieuse dans son repli défensif et a impressionné physiquement par l’impact qu’elle a mis dans les duels. Mais elle a eu du mal dans la zone de vérité et a manqué beaucoup d’occasions (36e, 53e, 61e, 72e). On aurait aimé la voir percuter davantage. 

Nadim 6/10 (Baltimore 68e, non notée) : C’est elle qui tire le corner sur l’ouverture du score parisienne. Dans l’ensemble, la Danoise a fait une belle partie. Juste techniquement et intéressante dans ses déplacements, elle aussi aurait pu marquer et faire le break plus tôt dans la partie (20e, 54e).

Katoto 8/10 : Buteuse et passeuse décisive, Katoto a forcément été l’une des joueuses de la soirée. Même si elle a râté quelques occasions de mettre ses coéquipières à l’abri, la double meilleure buteuse en titre de D1 a fait un match plein. C’est à noter, l’attaquante de 21 ans a répondu présent dans un grand rendez-vous.

Nicolas Jambou, en direct de San Sebastian