À la UneActu Ligue des ChampionsL'Actu

Ligue des champions : Chelsea-Bayern, les clés du match

Par , 25/04/2021 13:00 juin 8th, 2021 No Comments
Chelsea qualifié
Chelsea se déplace à Munich pour la demi-finale aller de la Ligue des champions – ©ChelseaFC
A l’issue du match entre le PSG et Barcelone, Chelsea et le Bayern Munich vont également s’affronter pour obtenir une place en finale de la Ligue des champions. Quels sont les enjeux et les clés de cette seconde demi-finale ?

Chelsea peut aller chercher le doublé 

Tout roule pour Chelsea actuellement. Alors que les Blues viennent sûrement de s’adjuger, au moins officieusement, le titre en championnat, les joueuses de Emma Hayes peuvent maintenant rêver d’un inédit et exceptionnel doublé WSL – Ligue des Champions pour couronner une superbe saison.

Si tous les voyants sont au vert pour les Londoniennes, il faudra tout de même tirer les leçons du match face à City la semaine dernière. Une nouvelle fois, la gardienne de but Ann-Katrin Berger a évité de grandes mésaventures à son équipe alors que Millie Bright s’est étonnamment montrée fébrile dans la relance. Chelsea n’en reste pas moins la meilleure équipe du Royaume-Uni avec seulement dix buts encaissés en vingt matchs. Et s’il a, là aussi, fallu que Berger s’emploie, cette fois-ci dans l’exercice des pénalties, Chelsea n’a encaissé que deux buts depuis le début de sa campagne européenne.

Du côté de Londres, on peut aussi s’appuyer sur la meilleure attaque du pays (62 buts) et l’une des toutes meilleures d’Europe. Que ce soit en 4-3-3 ou dans un autre schéma tactique, les artistes de devant sont de sortie et s’adaptent aisément au dispositif choisi. Les coéquipières de Sam Kerr, auteure de 24 buts en 27 matchs cette saison, ont toujours gagné dès lors qu’elles ont inscrit deux buts dans un match à l’exception de cette semaine face à Manchester. Le secteur offensif de Chelsea regorge d’individualités qui s’entendent à merveille et qui font peser un danger permanent sur les défenses adverses, même venant du banc. Pour le Bayern, nombreuses seront les joueuses à surveiller: Kerr, Kirby ou encore Harder. Mais il faudra aussi se méfier d’England ou Leupolz qui ont su se montrer décisives plus d’une fois cette saison. 

Le Bayern imbattable… jusqu’en avril

Le Bayern a été tonitruant sur cet exercice 2020-2021 en affichant une nette domination outre-Rhin matérialisée par ses 27 victoires depuis le début de la saison. Mais les Bavaroises semblent actuellement dans une mauvaise passe. Dans une fin de saison remplie d’échéances décisives, les Munichoises ont été en difficulté à plusieurs reprises, enchaînant deux revers. 

Cela a commencé face à Wolfsburg, seul cador européen rencontré jusqu’à présent. En Coupe d’Allemagne, les Louves ont obtenu la victoire (2-0), synonyme d’élimination pour Munich. Au retour de la trêve internationale, les leaders de Bundesliga se sont inclinées pour la première fois en championnat (2-3) face à Hoffenheim, après avoir pourtant mené 2-0. Les Bavaroises se sont ensuite difficilement imposées à Potsdam (2-3). Signe de ce coup de mou, sur ses trois derniers matchs, le Bayern a concédé presque la moitié (7) des buts encaissés cette saison.

Cependant, les cages du Bayern ont relativement été peu violées par les tirs adverses (15). En défense, le duo Wenninger-Hegering a rarement manqué d’efficacité pour stopper les tentatives de leurs concurrents. Tandis qu’en attaque, le Bayern s’avère très dangereux, notamment grâce au travail de Klara Bühl dans le couloir gauche ou avec Lea Schüller, en pointe.

Avec ses nombreux atouts, Munich est aussi capable de réaliser de grandes prestations à l’instar du match aller en championnat face à Wolfsburg où les Bavaroises ont donné le rythme et dominé la rencontre (4-1).

Un match dans le match : Retour en terres bavaroises pour Melanie Leupolz

Après Pernille Harder avec Wolfsburg, c’est au tour de Melanie Leupolz de retrouver son ancien club, le Bayern Munich, dont elle a porté le maillot durant 6 années. Désormais cadre dans l’entrejeu londonien, l’Allemande affrontera une équipe qu’elle connaît très bien et dont le départ préfigurait un vide au sein du milieu de terrain munichois.

Mais le Bayern ne semble pas avoir été perturbé. Lina Magull et Sydney Lohmann n’ont pas laissé transparaître de difficultés à coordonner la défense et l’attaque bavaroises. En Bundesliga, les deux joueuses sont impliquées dans, respectivement, 11 et 14 buts de leur équipe. En parallèle, Munich a recruté Sarah Zadrazil qui malgré sa discrétion s’avère précieuse, notamment à la récupération des ballons.

Un gros duel devrait donc se jouer entre le milieu de Chelsea dans le sillage de Melanie Leupolz et la relève de l’entrejeu bavarois. Rendez-vous dimanche à 17h pour savoir qui des Blues ou des Munichoises prendra le dessus.