L'ActuLigue des Champions

Ligue des champions (J3) : Chelsea cartonne et passe seul en tête

©Chelsea FC
Les groupes A et B avaient rendez-vous hier soir pour la troisième journée de la phase de groupes. Chelsea et Paris ont offert un festival de buts. Retour sur les rencontres et l’évolution des classements.

Groupe A: Chelsea sans pitié

En déplacement en Suisse pour affronter le FC Servette, dans le groupe A, Chelsea n’a pas fait dans le détail face à ses hôtes. Dès la 8ème minute, Melanie Leupolz donne l’avantage aux siennes, rapidement imitée par ses coéquipières. A la pause, Chelsea mène déjà par 6 buts à 0.

Dès le retour des vestiaires, les Londoniennes remettent le couvert et inscrivent un 7ème et dernier but par l’intermédiaire de Guro Reiten (49′). C’est sur ce large score permettant à Chelsea de compter une différence de buts sur les trois matchs de +8 que se conclura la rencontre.

À 21h, c’est la Juventus et Wolfsburg qui avaient rendez-vous. Une nouvelle fois, le théâtre de la rencontre était l’Allianz Stadium, antre de la section masculine de la Juve. Et pour fêter cela, ce sont les Bianconere qui ont ouvert le score à la 22e minute par l’intermédiaire de Cristiana Girelli. Mais les joueuses de Joe Montemurro ont acquis une avance de courte durée. Trois minutes après l’ouverture du score, les Louves font à leur tour trembler les filets grâce à une superbe reprise de Lena Lattwein, laissant les deux équipes rentrer au vestiaire sur un score nul.

Vingt minutes après leur retour sur le terrain, c’est le VfL qui a cette fois pris l’avantage. Tabea Waßmuth, oubliée dans la surface, reprend un centre venu du couloir droit et place la balle au fond des filets turinois, offrant virtuellement trois points à Wolfsburg. Mais la Juve n’avait pas dit son dernier mot. Quelques secondes avant la fin du temps réglementaire, Felicitas Rauch obtient un deuxième carton jaune pour une faute sur Agnese Bonfantini. Sur le coup-franc suivant, Andrea Staskova se saisit de la balle, mal repoussée par les Allemandes, et la passe à Girelli qui, seule au deuxième poteau, n’a qu’à la pousser au fond des filets.

Groupe B : le PSG seul leader

Breidablik avait rendez-vous ce mardi, à Kharkiv en Ukraine, à plus de 4000 kilomètres de son île. Ce match avait d’autant plus d’enjeu qu’il s’agissait pour les deux clubs, largement battus par le Real Madrid et le Paris Saint-Germain lors des précédentes journées, d’obtenir leur première victoire. À l’issue des 90 minutes, les deux dernières équipes du groupe B n’ont pas réussi à se départager et ne comptent donc qu’un point après trois journées.

Le PSG a de son côté vaincu le Real 4-0 lors d’une soirée de gala au Parc des Princes. Les Parisiennes sont en tête du groupe avec 9 points.

Leave a Reply