À la UneActu Ligue des ChampionsL'Actu

Ligue des champions: Le PSG vient à bout de Lyon et se qualifie en demi-finale

Par 18/04/2021 16:04 No Comments
psg ©PSG_feminines
Le PSG a éliminé Lyon de la Ligue des champions – ©PSG
Pour ce quart de finale retour de Ligue des champions, le Paris Saint-Germain s’est imposé face à Lyon (2-1) au terme d’une prestation aboutie. Le PSG affrontera le FC Barcelone en demi-finale.

Lyon cueille Paris d’entrée puis subit

C’est une grande affiche qui s’est tenue ce dimanche au Groupama Stadium. Après sa victoire à l’extérieur (0-1) en quarts de finale aller, l’Olympique Lyonnais accueillait le Paris Saint-Germain. Alors qu’Olivier Echouafni aligne son équipe-type, à l’exception de Luana (ndlr, blessée), Jean-Luc Vasseur prend le partie de démarrer sans Le SommerKumagai et Henry (ndlr, Gunnarsdottir n’était pas présente dans le groupe).

A la suite d’un échange entre Macario, Majri et Cascarino, l’internationale américaine ne se pose pas de question et trompe Endler (4’). Lyon ne pouvait pas rêver d’un meilleur départ. Mais c’est paradoxalement à ce moment que les débats vont se compliquer pour les quintuples tenantes du titre.

Après avoir concédé l’ouverture du score à son adversaire, Paris réagit et se projette vers l’avant. La première grosse occasion est obtenue par Däbritz. A la suite d’un mouvement parisien, la frappe de l’Allemande heurte montant de Bouhaddi (8’). Rapidement après, Baltimore combine avec Morroni qui centre pour Diani. La Vitriote se jette au second poteau, mais le ballon passe à côté des buts adverses (10’).

Les minutes défilent et face à la pression imposée par le Paris Saint-Germain, les Lyonnaises semblent acculées. Le manque de rythme lié à une absence des terrains depuis plus de trois semaines semble peser.

Paris a la possession du ballon, se crée des situations, mais passe toujours à côté des buts lyonnais. Mais le travail des franciliennes finit par payer. Après une malheureuse perte de balle lyonnaise, Katoto fonce vers le but mais perd le ballon. Comme par accident, celui-ci revient sur Geyoro qui signe un but exceptionnel (25’). Une sanction logique pour Lyon au regard de la domination parisienne.

Si Lyon a globalement subi pendant cette première période, les choses s’améliorent dans les dix minutes précédant le coup de sifflet intermédiaire. Plus actives au pressing, et plus entreprenantes offensivement, les rhodaniennes tentent de redresser la barre. A la pause, le bilan penche côté parisien : neufs tirs côté parisien, trois fois moins côté lyonnais. Mais l’on dénombre autant de buts de part et d’autre.

Changement d’ambiance

Au retour des vestiaires, les débats sont plus équilibrés. Lyon revient avec des intentions bien différentes, en mettant beaucoup plus d’impact dans les premiers duels.

Centre de Diani, Renard qui tente de bloquer le ballon mais le détourne dans ses propres filets (61‘). Une récompense pour l’internationale française très active dans son couloir autant offensivement que défensivement. A ce moment, Lyon est éliminé de la compétition.

Jean-Luc Vasseur procède alors aux premier changements. Henry et Le Sommer entrent en jeu à la place de Majri et Parris.  

Diani apporte de nouveau le danger dans la surface avec une tête (68’) puis avec une frappe stoppée nettement par Karchaoui (69’). Dans la foulée, Formiga sort au profit de Ramona Bachmann. L’internationale suisse se crée une très belle occasion à la 73ème minute. Katoto, jusqu’ici assez discrète, passe le ballon à l’ancienne joueuse de Chelsea qui frappe trop mollement. Dans le même temps, Melvine Malard remplace la buteuse Lyonnaise Macario.

Diani délivre un centre pour Baltimore, esseulée au second poteau, qui manque sa frappe (76’). S’en suit une occasion de Le Sommer, stoppée en dehors de la surface par Endler (79’). Les Parisiennes semblent alors plus en proie à jouer la montre qu’à provoquer. Preuve en est, Diani sort au profit d’Alana Cook, quand Huitema entre en lieu et place de Baltimore pour les dernières minutes du temps réglementaire. Jean-Luc Vasseur quant à lui fait entrer en jeu Selma Bacha et Saki Kumagai.

Le rythme s’accélère dans la rencontre et Lyon pousse pour inscrire un but salvateur. Dans les dernières minutes, Renard dévie un centre de la tête. Le ballon retombe sur Malard, dont la frappe est repoussée par Endler. 

Et au coup de sifflet final, c’est Paris qui l’emporte et élimine Lyon, quintuple tenant du titre. Alors qu’elles affronteront Barcelone au tour suivant, les Parisiennes sont toujours en course pour un doublé championnat-Ligue des Champions.