À la UneActu Ligue des ChampionsL'Actu

Ligue des champions : Paris échoue aux portes de la finale

Par 02/05/2021 14:20 No Comments
Le FC Barcelone est le premier qualifié pour la finale de la Ligue des Champions – ©FC Barcelona
Dans une rencontre dominée par le FC Barcelone, le Paris Saint-Germain s’est incliné (2-1). Malgré son beau parcours, le club de la capitale n’ira pas en finale de la Ligue des champions.

Aller chercher la finale

Devant les 1 000 spectateurs de l’Estadi Johan Cruyff, le FC Barcelone recevait le Paris SG en demi-finale retour de la Ligue des champions. Après le match nul (1-1) à l’aller,  les Barcelonaises sont virtuellement qualifiées au coup d’envoi. 

Côté Barcelonais, Patri Guijarro est de retour de suspension. Dans le même temps, Jenni Hermoso est bien titulaire après une frayeur à la cheville droite la semaine dernière. La Française Kheira Hamraoui, elle, débute sur la banc.

Olivier Echouafni lui, doit une nouvelle fois composer sans Kadidiatou Diani, qui ne reviendra pas “avant quelques semaines”. Pour sécuriser sa défense, Ashley Lawrence redescend d’un cran par rapport au match aller et la Suissesse Ramona Bachmann prend place en attaque.

Paris fluctue et sombre 

Au coup d’envoi, il suffisait à Paris d’inscrire un seul but pour être qualifié. Mais les choses ont, comme au match aller, rapidement pris une tournure tout autre. Si Paris débute la rencontre avec de bonnes intentions, notamment dans le pressing, le club de la capitale s’est fatalement emmêlé dans le piège catalan. Car un Barcelone qui ronronne, n’est pas un Barcelone qui dort. A la 8ème minute, Lieke Mertens s’en va ballon au pied vers le but parisien. La réaction tardive d’Ashley Lawrence ne permet pas à la Canadienne d’éviter l’inévitable (8’). La Néerlandaise, de son couloir gauche, fonce vers Endler et trompe l’internationale chilienne. 1-0 pour Barcelone.

Après ce but, le jeu parisien se délite peu à peu. Pressing trop décousu, erreurs techniques, transmissions ratées, Paris connaît une baisse de régime. La légère possession parisienne s’avère stérile, mais le Barça ne va pas tarder à se réveiller.

Sur la droite, Graham Hansen réceptionne une belle passe transversale. Après un contrôle légèrement manqué, la Norvégienne centre pour Mertens qui, sans réfléchir, propulse le ballon dans les filets (31’). Paris est mené 2 à 0. 

Heureusement, Marie-Antoinette Katoto, jusqu’ici très peu en vue, va sonner la révolte. Sur un corner tiré par Sara Däbritz, un cafouillage permet à Katoto de reprendre le ballon d’un extérieur du pied droit et de réduire l’écart (33’). Paris revient dans le jeu et limite la casse avant le retour au vestiaire (2-1). 

Paris vaincu, Paris éliminé

En début de seconde période, Paris revient d’aplomb et se procure la première situation dès la 46ème. Mais le centre de Bachmann n’est pas correctement repris par Morroni. Dans la foulée, Paris rejoue avec le feu. Sur une offensive espagnole, Endler relâche le ballon puis revient le subtiliser dans les pieds d’une adversaire. Sortie osée de la Chilienne, Barcelone réclame un penalty (48’). Il n’en sera rien. 

Sur un contre Parisien, Katoto transmet le ballon à Geyoro qui remise sur Bachmann. L’internationale suisse frappe au but (58’), mais le ballon est repoussé par Paños. Les deux équipes se rendent coup pour coup et Paris est à la peine lorsque Barcelone accélère.  Une nouvelle tentative d’Hansen est touchée par Endler (68’). Sur le corner suivant, la frappe d’Hermoso atterrit sur le montant gauche (69’). Barcelone cherche à faire le break. 

Les premiers changements se profilent. La buteuse, Mertens sort pour Mariona Caldentey, et Pereira au profit de Kheira Hamraoui. Huitema et Nadim entrent elles aussi en jeu à la place de Bachmann et Formiga.

Les dernières grosses occasions de la première période sont barcelonaises. Caldentey fonce droit au but après une mauvaise défense de Paredes. Mais l’Espagnole se manque devant les buts, bien freinée par Lawrence. 

En fin de rencontre, la capitaine Irene Paredes commet une grossière erreur de contrôle qui permet à  Oshoala, entrée plus tôt, de s’avancer seule face à Endler (89’). Mais l’attaquante nigériane manque totalement son duel. Les derniers efforts parisiens ne changeront rien à l’issue du match. Paris s’incline et est donc éliminé.

L’aventure s’arrête aux portes de la finale pour les joueuses d’Olivier Echouafni, globalement dominées par les Espagnoles. L’absence de Kadidiatou Diani s’est considérablement faite sentir sur les deux rencontres. Il n’y aura pas d’équipe française en finale de UWCL pour la première fois depuis 2014.