À la UneActu InternationaleL'Actu

Malgré une défaite, le Servette FC Chênois Féminin reste en tête

Par 09/10/2020 09:00 No Comments
Après la présentation du club et le récit de son début de saison, retrouvez le troisième épisode consacré au club helvétique de Genève.

Premier test face au FC Zürich et première défaite de la saison

Si Servette a maîtrisé son début de championnat, les Grenat n’avaient pas encore eu à faire à leurs principaux concurrents sur le papier, Zürich et Bâle. Mais leur calendrier y remédiait dès le début du mois de septembre, puisque les Genevoises se déplaçaient coup sur coup à Zürich (le 5), puis à Bâle (le 12), avant la trêve internationale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le premier test de la saison a été compliqué, avec une défaite 1-2 sur la pelouse du FC Zürich. C’était le duel que tout le monde attendait et les Zürichoises n’ont pas failli à redorer leur blason, quelque peu égratigné en raison d’un début de saison poussif. 

C’est pourtant Servette qui avait pris l’avantage dans ce match, et ce, à un moment crucial de la rencontre. La capitaine Maeva Sarrasin trompait la gardienne Stutz à la 40e, permettant ainsi à son équipe de rejoindre les vestiaires avec un potentiel avantage de neuf points au classement. Mais le discours du coach zurichois à la pause a fait mouche et ses joueuses sont revenues sur le terrain avec de meilleures intentions. Devançant les Genevoises sur tous les ballons, elles étaient plus promptes et plus agressives dans les duels et ont réussi à renverser le score à leur avantage, grâce à un doublé de l’expérimentée Fabienne Humm (49e et 78e). Première défaite de la saison pour Servette, donc, qui voit Zürich revenir à trois petites unités et lui mettre la pression.

Victoire convaincante et but de la saison contre le FC Bâle

Après le match brouillon face au FC Zürich, les Servetiennes se devaient de réagir rapidement sous peine de voir leur principal concurrent revenir à leur hauteur au classement. Et ce fut chose faite, et de fort belle manière, par une victoire 3-0 contre un FC Bâle qui évolue, certes, un ton en-dessous de Zürich. Les Rhénanes ont tout de suite tenté de bousculer les Genevoises, pensant pouvoir profiter d’éventuels doutes dans la formation d’Éric Sévérac, mais sans succès. Servette prenait rapidement le jeu à son compte et se procurait de nombreuses occasions, qui n’étaient cependant pas converties en première période. Dans le second acte, le match a basculé côté genevois grâce à un pénalty très généreux (49e). Servette aurait d’ailleurs mérité de mener au score avant cet épisode, au vu de la physionomie du match. Les Grenat doublaient la mise peu après l’heure de jeu (64e) par Alyssa Lagonia avant que Léonie Fleury ne scelle le score à la 89e, d’un lob prodigieux effectué depuis le milieu du terrain. L’un des plus beaux buts de la saison à coup sûr. Couac évité cette fois et Servette conserve sa légère avance sur Zürich.

La machine à buts de retour contre Grasshopper

Après deux matchs difficiles à négocier, Servette retrouvait un adversaire plus faible malgré sa quatrième place au classement. Et, contre Grasshopper, le club genevois a remis la machine à buts en route dès les premières minutes, pour s’imposer sur le score final de 6-1. La jeune Amira Arfaoui signait sa première réussite sous le maillot grenat à la 4e tandis que la capitaine Maeva Sarrasin inscrivait deux fois son nom à la liste des buteuses, aux 12e et 14e. Grasshopper ponctuait ce quart d’heure de folie en réduisant l’écart à la 15e mais ne parviendra plus à tromper Gaëlle Thalmann par la suite. Amandine Soulard, auteure d’une excellente saison sur son côté droit, redonnait trois buts d’avance à Servette juste avant la pause (41e) avant que la recrue espagnole Marta Peiro Giménez n’aggrave le score par un doublé en deuxième période (70e et 90+1e). 

La marche en avant continue

Malgré sa première défaite de l’exercice concédée face à son plus sérieux concurrent, Servette reste ancré à la première place du classement avec trois unités d’avance sur le FC Zürich. Leur prochaine confrontation n’étant pas prévue avant début décembre, il s’agira d’ici-là de faire au moins aussi bien que les Zürichoises pour conserver cet avantage.

Classement de l’AXA Women’s Super League après 7 journées

1Servette FC Chênois Féminin18 pts
2FC Zürich Frauen15 pts
3FC Basel 189311 pts
4BSC YB Frauen8 pts
5Grasshopper-Club Zürich7 pts
6FC Luzern7 pts
7FC St.Gallen-Staad5 pts
8FC Lugano Femminile0 pts