À la UneActu InternationaleL'Actu

Mana Iwabuchi transférée à Aston Villa !

Par 15/12/2020 21:28 No Comments
L’INAC Kobe Leonessa, club d’élite du championnat japonais, annonçait aujourd’hui le départ de Mana Iwabuchi vers le Championnat Anglais. L’internationale commencera l’année 2021 à Aston Villa.

Après 3 ans au Japon, Iwabuchi fait son grand retour en Europe. En rejoignant Aston Villa, elle devient la quatrième Japonaise de l’histoire à concourir en FA WSL, six ans après le départ de ses prédécesseures (Yukai Kinga, Shinobu Ono, Yuki Nagasato). Ce ne sont pourtant pas ses débuts en Europe, puisque l’internationale Japonaise a déjà évolué plusieurs saisons en Bundesliga sous les couleurs du Bayern de Munich (2014-2017), avec à la clé deux titres de Championne d’Allemagne. 

L’arrivée de Mana Iwabuchi à Aston Villa est avant tout une aubaine pour le club, avant-dernier au classement actuellement. En effet, l’attaquante nadeshiko ne manque pas d’atouts. Celle qui figure parmi les 8 meilleures buteuses de sa sélection a remporté la médaille d’argent aux JO de 2012, contribué à la victoire de la Coupe du Monde 2011 et à la participation aux éditions de 2015 et 2019. Son palmarès en club en fait aussi pâlir plus d’une, entre Coupes et Championnats du Japon et d’Allemagne.

À lire aussi : la fiche de Mana Iwabuchi

Pourtant, malgré toute cette expérience, elle ne compte pas s’endormir sur ses lauriers et recherche de nouvelles sensations. « Quand j’ai été contactée par une équipe de ce que je considère être le plus fascinant des championnats féminins, j’ai décidé sans hésiter de partir. Je suis heureuse de rejoindre un environnement dans lequel je pourrai grandir chaque jour. » déclarait-elle. 

Alors qu’elle a passé trois ans avec l’INAC Kobe Leonessa, deuxième du championnat japonais cette saison, la joueuse a donc voulu voir plus grand. Mais elle quitte le club en bons termes avec la direction : « Je suis incroyablement reconnaissante à tout le club d’avoir respecté mes souhaits malgré que les préparations pour la WE League continuent ». En effet, la star japonaise quitte son île à la veille de l’apparition du premier championnat professionnel féminin, dont la première saison se tiendra en 2021-2022.