L'Actu

Megan Rapinoe la militante, personnalité sportive de l’année

Par 10/12/2019 12:10 mai 6th, 2020 No Comments
Rapinoe, ©Jeffrey A Walters in Sports Illustrated
© photo : Jeffrey A Salter in Sports Illustrated
2019 est une année en or pour la championne du Monde. En juillet, elle remporte la Coupe du Monde, la semaine dernière elle est sacrée Ballon d’or, et une semaine plus tard le magazine Sports Illustrated la nomme personnalité sportive de l’année… Profitant de chacune de ces occasions pour s’engager et militer. Focus sur cette joueuse hors norme. 

Megan Superstar

Alors que le football féminin a du mal à se faire remarquer sur et en dehors des terrains, Megan Rapinoe pourrait être le nouveau visage de la discipline à l’échelle mondiale. La milieu de terrain de 34 ans a un palmarès aussi long que ses cheveux sont roses, et pourtant cette année est une année charnière dans sa carrière (ndlr : découvrez son palmarès complet ici). Déjà championne Olympique, triple championne de l’Algarve Cup, elle est cette année devenue double championne du monde. À la tête de l’équipe des USA, elle a conquis les coeurs de nombreux supporters à travers le monde lors du Mondial français. Depuis, sa popularité et son succès n’ont cessé de grandir. Rien que cette année, elle fait partie de l’équipe type de FIFPro, du XI de l’année IFFHS, est titrée joueuse The Best FIFA 2019 et sacrée Ballon d’Or. Sa nomination de personnalité sportive de l’année (elle est la quatrième femme de l’histoire lauréate) s’ajoute à une collection de trophées dont elle seule a le secret.

“Si je dois frapper aux portes pour inciter les gens à voter, je le ferai”

Une leader née 

Elle doit en partie son succès à son leadership inné. Capitaine des Stars and Stripes, et du Reign FC, elle a été l’un des visages de la Coupe du Monde. Ses cheveux roses, sa célébration iconique et ses coups de gueule réguliers contre Donald Trump via twitter ont séduit immédiatement, en faisant l’une des joueuses les plus (re)connues au monde en dehors du milieu footballistique.

​​L’Américaine a littéralement attiré les spots vers elle après avoir annoncé ne pas accepter d’invitation à la Maison Blanche en cas de victoire de sa sélection. C’est donc lors d’un défilé à New York qu’elle a pris le micro en tant que représentante de son équipe lors un discours charismatique et engagé sur la diversité ethnique et sexuelle de son équipe face à des milliers de personnes et des dizaines de caméras.

© Youtube – Eyewitness News ABC7NY

Rapinoe la battante

Car “Pinoe” est avant tout une joueuse engagée. Spécialiste de la gestion d’image, elle profite de l’arène que lui donnent sa performance footballistique et son charisme pour défendre des causes qui lui tiennent à coeur. Militante féministe et LGBTGI+, elle s’était aussi faite remarquer il y a quelques années en tant que première personnalité sportive blanche à soutenir Colin Kaeperick dans sa lutte pour les sportifs Noirs… Cette année, elle a été l’une des leaders dans la lutte pour l’égalité salariale de l’équipe américaine (ndlr : retrouver notre article à ce sujet dans la rubrique #metemps).

Comme lors de son discours de championne du Monde, elle profite de ses victoires pour attirer l’attention du public sur les sujets qui l’intéressent. À l’occasion de sa nomination en tant que personnalité sportive de l’année, elle voit danc ce nouveau porte-voix une opportunité de dénoncer des problèmes politiques et sociétaux profonds. Dans sa publication de la Une de Sports Illustrated, elle commente : “Alors qu’on ne peut pas choisir ce que l’on voit ou ce qui se passe autour de nous, et parfois ce qui arrive à nous et aux autres, on peut choisir la manière d’en témoigner(1). Ouvertement opposée à la politique de Donald Trump, elle affirme vouloir s’engager auprès des Démocrates pour les élections présidentielles à venir aux États-Unis. Elle annonce “Si je dois frapper aux portes pour inciter les gens à voter, je le ferai(2).

C’est donc une année 2020 intéressante qui s’annonce pour la joueuse américaine.

Pour en savoir plus sur Megan Rapinoe, retrouvez sa fiche technique dans notre rubrique Wikipière

Sources : 

  1. “While we do not get to choose what we see or what happens around us, and sometimes to us and others, we do get to choose how we bear witness to it”
  2. “If I’ve got to knock on doors to get people to vote, I’m down”
  3. L’article de Sports Illustrated sur Megan Rapinoe : https://www.si.com/sportsperson/2019/12/09/megan-rapinoe-2019-sportsperson-of-the-year
  4. Son engagement auprès des Démocrates : https://www.reuters.com/article/us-usa-soccer-rapinoe/rapinoe-adds-a-goal-for-2020-helping-democrats-win-white-house-idUSKBN1YE0LK
  5. https://www.cbsnews.com/news/megan-rapinoe-sports-illustrated-megan-rapinoe-named-sports-illustrateds-2019-sportsperson-of-the-year/
  6. https://edition.cnn.com/2019/12/09/us/megan-rapinoe-sports-illustrated-trnd/index.html