À la UneD1 ArkemaL'Actu

Mercato D1 Arkema : le bas de classement s’active

Par 19/01/2021 17:30 février 22nd, 2021 One Comment
Laetitia Philippe Fleury
Laetitia Philippe avec Fleury lors d’une rencontre contre Soyaux – ©Manu Cahu
Dans un mercato sur fond de crise sanitaire où les budgets sont limités, Soyaux, le Havre et le GPSO Issy, qui luttent pour le maintien, vont ou se sont déjà renforcés cet hiver.

Soyaux prend les devants

C’est Soyaux (10e) qui a donné le coup d’envoi de ce mercato hivernal bien calme, avec une majorité de clubs désireux de faire des économies plutôt que d’enregistrer de nouvelles dépenses. Le club charentais, qui a récemment changé d’entraîneur, s’est renforcé dans le secteur défensif avec les arrivées de l’expérimentée Kelly Gadea, ainsi que celle de la jeune Marine Perea débarquée en prêt de Bordeaux. Devant, l’internationale française Marie-Charlotte Léger est aussi arrivée en prêt de Montpellier. Un mercato ambitieux donc, mais qui n’a pas empêché la troupe de Laurent Mortel de prendre l’eau contre le Paris FC (défaite 3-0, ndlr) pour la reprise de la D1, le week-end dernier. Ces renforts devraient toutefois être utiles pour les dix dernières rencontres de la saison, qui s’annoncent décisives pour l’avenir du club dans l’élite.

Le GPSO Issy 92 va annoncer deux gardiennes et cible trois autres postes  

L’autre mal classé de cette D1 Arkema en train de s’activer pour se renforcer est le promu francilien Issy les Moulineaux. Le GPSO a déjà accueilli la gardienne internationale française Laëtitia Philippe en prêt. Elle a participé à son premier entraînement avec ses nouvelles coéquipières ce lundi. Ce n’est pas tout, selon nos informations, les dirigeants du club vont annoncer la signature d’une deuxième gardienne, venue des Etats-Unis. Si Pauline Moitrel et Solène Froger ne quittent pas la banlieue parisienne cet hiver, ces nouvelles arrivées devraient créer un embouteillage dans les buts et donner du travail à l’entraîneur des gardiennes Jordy Longui. Il faudra bien cela à la plus mauvaise défense du championnat (53 buts encaissés en 11 matchs, ndlr) pour espérer se maintenir. Cette saison, le club n’a gagné que deux petits matchs pour neuf défaites.   

La direction recherche aussi activement du renfort à plusieurs postes. Elle cible particulièrement une défenseure centrale, une milieu de terrain à vocation défensive, ainsi qu’une attaquante pour son côté gauche. Les dix derniers jours du mercato s’annoncent donc mouvementés.  

Le Havre, priorité défense centrale 

Le club normand, bon dernier du championnat avec une seule victoire et un match nul depuis le début de saison, est pour le moment bien discret sur ce mercato hivernal. D’après nos indiscrétions, la cellule de recrutement serait à la recherche de la perle rare en défense centrale. Après avoir longtemps visé une internationale norvégienne, cette dernière a finalement décidé de rester en Norvège. Il reste désormais dix jours aux dirigeants pour satisfaire les besoins du nouveau coach Mickaël Bunel. Priorité défense centrale. 

One Comment

Leave a Reply