À la UneActu D1 ArkemaActu Équipe de France

Naomie Feller devrait finalement revenir à Reims

Par 27/06/2020 17:59 juillet 2nd, 2020 No Comments
Naomie Feller 2019 U19
@iancairns
Après six mois de prêt entre Rhône et Saône et de longues discussions entre l’OL et son club de Reims pour un achat définitif, Naomie Feller (18 ans) devrait porter à nouveau les couleurs rémoises cette saison.

Prêtée fin janvier à l’OL pour pallier l’absence d’Ada Hegerberg, suite à sa rupture des ligaments croisés, Naomie Feller a eu quelques semaines pour marquer les esprits avant l’arrêt de la compétition mi-mars. Et la jeune attaquante tricolore a réussi le grand saut, puisque dès son deuxième match avec les Fenottes, elle avait fait mouche lors de la large victoire à Marseille (15e journée, 0-8). Son mois et demi passé dans le groupe de Jean-Luc Vasseur aura suffi à convaincre les dirigeants lyonnais. Il y a quelques jours en effet, nos confrères du Progrès avaient affirmé la volonté du staff de tout faire pour conserver la jeune pépite française.

500 000 euros demandés par Reims

Mais toujours selon le quotidien régional, les dirigeants rémois n’étaient pas enclins à laisser filer l’internationale U20 si facilement et demandaient 500 000 euros pour racheter les deux ans de contrat de Naomie Feller avec Reims. Si cette transaction avait abouti, cela aurait été le plus gros transfert de l’histoire du football féminin français. Mais selon nos informations, après plusieurs semaines de négociations, les deux clubs ne seraient pas tombés d’accord. Alors que la championne d’Europe U19 aurait aimé poursuivre son aventure chez les sextuples lauréates de la Ligue des Champions, elle devrait -sauf rebondissement ou offre venue d’un autre club- porter la tunique blanche et rouge cette saison. 

Une dernière saison à Reims puis un avenir doré ?

À 18 ans, Naomie Feller a l’avenir devant elle. Si elle est déjà présentée comme l’un des plus gros talents de sa génération, la jeune attaquante réputée pour sa vitesse et sa puissance balle aux pieds n’a que onze petits matchs de D1 dans les jambes. Si cette information venait à se confirmer, elle pourrait donc profiter de cette saison pour gagner en expérience avant un prochain envol vers le plus haut niveau. À l’OL, elle aurait fait face à une concurrence plus importante que jamais, puisqu’il n’y a eu aucun départ dans le secteur offensif lyonnais à ce jour et que Hegerberg s’apprête à faire son retour. Dans le groupe d’Amandine Miquel, elle bénéficiera certainement d’un statut de titulaire et sera en concurrence avec Melissa Herrera, Melissa Gomes, Tanya Romanenko et sa collègue de sélection Kessya Bussy, tout juste arrivée en Champagne. L’été prochain, si elle n’est pas prêtée d’ici-là, plusieurs écuries viendront certainement aux renseignements pour cette fois racheter la dernière année de contrat, d’un des plus grands talents du football français.