À la UneActu InternationaleL'Actu

“Notre futur, aujourd’hui” : la stratégie 2021-2025 de la fédération italienne dévoilée

Par 21/02/2021 10:00 No Comments
© AzzurreFIGC
Cette semaine, la fédération italienne (FIGC) a présenté sa stratégie de développement du football féminin transalpin pour les quatre prochaines années.

Entretenir l’ascension du football italien

L’Italie, surprenant quart de finaliste de la dernière Coupe du Monde, semble fin prête à faire décoller la pratique féminine. Le plan stratégique de la FIGC, dévoilé cette semaine, s’appuie sur les résultats obtenus lors des deux dernières années : l’augmentation du nombre de licenciées, l’enthousiasme entourant l’équipe nationale féminine, la bonne visibilité de la Serie A, l’introduction du professionnalisme pour les joueuses et le soutien aux clubs durant la pandémie. 

Et pour les quatre prochaines années, la FIGC affiche une ambition claire : faire rayonner le football féminin italien sur le plan national et international. Pour ce faire, le principal socle défini dans ce projet est l’émancipation féminine par le football. 

Et les chiffres vont dans ce sens. Depuis 2015, la croissance du football féminin dans la péninsule voisine est indéniable : +41% de licenciées adultes et +95% de licenciées de moins de 15 ans. L’attrait des Italiens pour leur championnat national a augmenté de 108% depuis 2016 tandis que le nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux a progressé de 66% depuis 2018. Enfin, le nombre d’équipes nationales est passé de quatre à sept et la Squadra Azzurra a amélioré son classement FIFA de quatre rangs, en passant de la 17ème à la 13ème place mondiale.

La FIGC met ses ambitions en lumière

Pour se faire, la FIGC fixe cinq priorités stratégiques : l’image et la visibilité, la participation, les clubs et compétitions, les équipes nationales ainsi que l’aspect commercial.

Des objectifs qui se déclinent de plusieurs façons. Au travers de ses valeurs revendiquées – passion, détermination et élégance – la fédération italienne souhaite, d’ici 2025, augmenter le nombre de licenciées de moins de 15 ans de 50%, s’imposer sur la scène internationale, améliorer la compétitivité de ses championnats, faire croître la communauté de fans et garantir la pérennité de la Serie A.

La FIGC se fixe comme mission de rendre le sport accessible à toutes, sur tout le territoire, afin de briser des représentations culturelles encore très présentes dans le pays. Afin de susciter un intérêt aussi fort que possible, l’Italie se portera également candidate à des événements sportifs internationaux de grande envergure.

L’Italie a déjà réalisé un bond en avant depuis quelques années, avec l’obligation pour les clubs de Serie A masculine d’avoir une section féminine. Un développement que la fédération semble déterminée à pérenniser. Si sa stratégie 2021-2025 porte ses fruits, la Squadra Azzurra pourrait bien devenir plus qu’un outsider au niveau continental et mondial et les clubs italiens pourraient en faire de même en Ligue des Champions.