À la UneActu Ligue des ChampionsL'Actu

Nouvelle demi-finale de Ligue des Champions pour l’OL !

@irek pindral
Ce samedi, l’Olympique Lyonnais disposait du Bayern Munich en quart de finale de la Ligue des Champions. Les Fenottes se sont qualifiées pour la demi-finale contre le PSG sur le score de 2-1. 

Pour cette rencontre, les statistiques étaient en faveur des championnes d’Europe en titre. En dix quarts de finale disputés, les Lyonnaises comptent tout autant de victoires. Dans le stade San Mamés, l’objectif de la formation rhodanienne était donc de continuer sur sa lancée malgré les absences d’Ada Hegerberg et de Griedge Mbock.

Des Lyonnaises muselées en première période 

Dès les premières minutes de la rencontre, les Lyonnaises ont semblé imposer leur rythme mais pourtant, bien rapidement, les Bavaroises sont venues perturber le jeu habituel de Wendie Renard et ses coéquipières. En pressing continuel et cadenassant toutes les tentatives d’avancées de l’OL, la formation allemande empêchait les championnes en titre de développer leur jeu et de trouver des espaces. À la demi-heure de jeu, c’est un véritable duel tactique et physique qui se jouait sans qu’aucune des équipes n’arrive à trouver la faille. En difficulté mais sans être dominées, les Fenottes laissaient des espaces inhabituels entre leurs lignes et subissaient l’impact physique et la défense très solide des Allemandes.

Finalement, très bien servie à la 41e par Eugénie le Sommer, Nikita Parris trouvait le fond des filets du Bayern au prix d’un choc très violent avec la portière bavaroise, Laura Benkarth. À terre un long moment à la suite de son but, plus de peur que de mal pour la jeune Anglaise qui permettait aux Rhodaniennes de rentrer aux vestiaires avec l’avantage au score, au terme de cette mi-temps très fermée. Il aura fallu une simple occasion aux Lyonnaises pour concrétiser.

Un engagement munichois jusqu’à la dernière seconde

En seconde période, un tout autre match débutait avec un jeu plus rapide et ouvert, et des Munichoises obligées de se mettre en danger pour revenir au score. Lancée par Dzsenifer Marozsan, Delphine Cascarino se retrouvait en contre-attaque seule face à la gardienne allemande, mais la jambe de cette dernière sauvait les Bavaroises du 2-0 au retour des vestiaires. À la 58e, Delphine Cascarino et Sara Gunnarsdottir effectuaient un superbe une-deux et réussissaient à trouer la défense allemande. Lina Magull arrivait avec un temps de retard pour stopper la jeune attaquante, offrant un coup franc aux Lyonnaises à la limite de la surface. Tiré par Amel Majri d’un magnifique enroulé du gauche, ce coup de pied arrêté faisait mouche. Laura Benkarth réussissait à toucher le ballon du bout des gants sans pour autant empêcher le but. 

À l’heure de jeu, Viviane Asseyi donnait plusieurs occasions aux Bavaroises. Quelques minutes après son entrée, la Française subissait une faute dans le couloir droit, permettant à Munich d’obtenir un coup de pied arrêté. Carolin Simon trompait la défense en tirant directement à ras-terre, permettant au Bayern de revenir à 2-1 (69e). Dix minutes plus tard, c’était au tour de Sydney Lohmann d’apporter le danger avec un tir, aux abords de la surface lyonnaise, qui s’écrasait sur la barre transversale de Sarah Bouhaddi. Les assauts des Munichoises et leur combativité jusqu’au coup de sifflet final n’ont pas suffi pour renverser la tendance et recoller au score.

Au terme de ce match très technique et physique, les Lyonnaises accèdent pour la 11ème fois de leur histoire au carré final de la Ligue des Champions. Elle retrouveront leurs meilleures ennemies parisiennes lors d’une demi-finale 100% française mercredi soir, à Bilbao.