À la UneActu InternationaleL'Actu

NWSL : Affiche inédite en finale de Challenge Cup

Par 07/05/2021 10:00 mai 13th, 2021 No Comments
Finale Challenge Cup - NWSL
©NWSL
Demain, Portland Thorns et Gotham FC s’affronteront en finale de la NWSL Challenge Cup. Focus sur les forces en présence et les enjeux de cette rencontre. 

Depuis le 9 avril, les dix clubs du championnat américain sont engagés dans la Challenge Cup. Imaginé comme un événement unique pour pallier l’absence de championnat à cause de la pandémie de covid-19, la fédération étasunienne a finalement décidé d’en faire une compétition récurrente, avant le championnat régulier. 

Un nouveau format de compétition 

L’an passé, la Challenge avait marqué le sport américain en faisant de la NWSL la première ligue sportive professionnelle outre-atlantique à reprendre, en pleine crise du coronavirus. Isolées dans une “bulle” à Salt Lake City durant un mois, huit des neuf équipes qui composaient alors le championnat s’étaient affrontées jusqu’à la victoire de Houston Dash. 

Pour cette édition 2.0 de la compétition, plus de “bulle” mais des matchs dans les villes des différents clubs en lice et une division des équipes en deux poules  – division “Est” (North Carolina Courage, NJ/NY Gotham, Orlando Pride, Racing Louisville et Washington Spirit) et division “Ouest”(Chicago Red Stars, Houston Dash, Kansas City, OL Reign et Portland Thorns FC). Ainsi, dans la division “Est”, au terme de quatre matchs – deux victoires et deux égalités –  le club de la Grosse Pomme s’est distingué et se retrouve donc en finale face à Portland, grand vainqueur de la poule “Ouest” après un parcours presque sans faute – trois victoires et un nul.

Gotham FC, un club qui revient de loin 

Finaliste de cette édition de la Challenge Cup, le club anciennement connu sous le nom de Sky Blue a fait un long chemin. En effet, il y a à peine trois ans le club apparaissait au bord de l’implosion. D’une part, les conditions d’entrainement de ses joueuses étaient déplorables : vestiaires sans toilettes ni douche, terrains en friche, conditions de déplacements scandaleuses, précarité des logements à disposition des joueuses… D’autre part, des draftées universitaires refusaient même de jouer sous ses couleurs à cause de la mauvaise presse qui en découlait. Difficile à croire qu’aujourd’hui le club est à l’affiche d’une finale de Challenge Cup. 

©GothamFC

Pourtant, un changement de manager et de coach, ainsi qu’un rebranding plus tard, le club de New Jersey semble être sur la pente ascendante. Ainsi, alors qu’Alyse LaHue – nouvelle manager générale – s’est attelée à un grand chantier de remaniement de la franchise en 2019, le club a signé un contrat avec la Red Bull Arena pour la saison 2020. Désormais, club résidant de cet immense stade, ce contrat a permis une large amélioration des conditions d’entraînement, tandis que la Red Bull Arena a beaucoup investi dans la NWSL. 

Quelques jours avant le début de la Challenge Cup, le club a également dévoilé une toute nouvelle identité. Renommé NJ/NY Gotham FC, le noir et le vert du nouveau logo ainsi que la célébrissime couronne de pique de la statue de la libérté sont venus remplacer le orange et bleu ciel de l’ancienne identité visuelle du club. Cependant, au-delà d’un simple changement de nom, ce rebranding est l’illustration d’un changement en profondeur de la culture et du fonctionnement du club du New Jersey. 

Une finale inédite

Ainsi, les joueuses stars du club New Yorkais telles que Carli Lloyd sont arrivées sur la compétition plus déterminées et motivées que jamais, portées par cette nouvelle atmosphère propice à la performance, et se sont défaites de leur adversaires, jusqu’à accéder à la finale. Une première pour la franchise depuis 2009 et une belle récompense des efforts fournis en coulisses pour sauver le club. 

Face à Gotham FC, l’équipe de Portland a également connu son lot de changements ces derniers temps. Alors que plusieurs départs, comme celui de Tobin Heath, ont quelque peu changé la dynamique de l’équipe, le club de la Cités des Roses a également commencé à revoir son marketing l’été dernier. Il se présente désormais comme les “news Thorns” (nouvelles épines). Après une saison passée plus compliquée qu’à l’accoutumé, Meghan Klingenberg, Crystal Dunn et leur coéquipières auront à cœur de décrocher le titre de championnes de la Challenge Cup. Avec des joueuses expérimentées et des rookies des deux côtés, tout est à jouer pour les deux finalistes. 

Pour les spectateurs hors-usa, la finale sera diffusée sur la plateforme Twitch ce samedi à 19h (heure d’Europe Centrale).