À la UneActu InternationaleL'Actu

NWSL Challenge Cup : Houston Dash écrit la plus belle page de son histoire

Par 27/07/2020 08:38 No Comments
Houston Dash - ©NWSL
©NWSL
Après 23 matchs, plus de 2000 minutes de beau football et un mois inédit de compétition, la Challenge Cup s’est conclue hier soir sur la victoire de Houston Dash face à Chicago Red Stars. Retour sur la finale de ce tournoi si spécial.

Il y a un mois, personne ne savait vraiment quoi attendre du retour de la NWSL, première ligue sportive à reprendre aux Etats-Unis dans un contexte de crise sanitaire. Entre joueuses phares absentes, Orlando Pride forfait à la dernière minute et débats autour de la sécurité des joueuses, cette Challenge Cup a fait couler beaucoup d’encre avant même son match d’ouverture. Face à ces nombreuses incertitudes, tout semblait donc possible sur le terrain. Pour autant, le grand favori NC Courage éliminé en premier, et une affiche Houston-Chicago en finale, mêmes les scénarios les plus fantasques ne l’avaient pas prédit.

A tournoi exceptionnel, finale exceptionnelle

Pour les deux équipes, l’objectif était simple : gagner le premier titre en NWSL de leur histoire. Souvent proches de décrocher le graal sans jamais y parvenir, Julie Ertz et ses coéquipières de Chicago avaient ici l’occasion de renverser la tendance et de rentrer dans l’Illinois, avec le Graal en poche. Finaliste inattendu au regard de leur performances passées – jamais plus haut que 6ème au classement – , pour Houston cette place en finale était synonyme de l’aboutissement d’un travail de fond après des années passées sans réelle culture d’équipe, notamment à cause d’une rotation de coachs et d’effectif très importante. Solide dans les matchs et unie autour de leurs capitaines Rachel Daly et Jane Campbell, la formation texane abordait sa première finale de NWSL en bonne position pour repartir avec le titre. Avant même l’entame du match, une chose était déjà acquise :  l’une de ces deux équipes allait écrire histoire, en remportante sa première NWSL. 

Une très longue course au score pour Chicago

A peine commencé, le match a tourné en faveur du club texan à la suite d’une faute commise sur Kristie Mewis. Dès la 5ème minutes, Sophie Schmidt transformait ainsi un penalty et donnait l’avantage à son équipe alors que Alyssa Naeher plongeait du mauvais côté. S’en est suivi, une (très) longue course au score pour Chicago. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé. Les blanches et bleues ont tiré pas moins de 14 fois, sans jamais trouver la faille. Contrariées, Kealia Watt et ses coéquipières sont rentrées aux vestiaires bredouilles avant qu’un scénario similaire ne se répète en seconde période. Finalement, dans le temps additionnel (90+2) Shea Groom enterrait définitivement les espoirs de Chicago en inscrivant son 2ème but du tournoi au terme d’une course en solitaire. Impossible pour la gardienne de Chicago d’empêcher le ballon d’entrer. Une fin de compétition quelque peu décevante pour un club qui nous a habitué à de meilleures performances. 

Houston au sommet 

En liesse, ce sont finalement Rachel Daly – MVP du tournoi – et ses coéquipières qui ont soulevé le trophée tant convoité de championnes de la Challenge Cup . Pas de public pour célébrer mais simplement la joie d’un groupe qui, après de nombreuses années compliquées, a prouvé au monde son talent et courage lors de ce tournoi.

Le futur de la NWSL est encore très incertain et en cas d’une saison régulière qui ne commencerait qu’en mai 2021, il faut s’attendre  -à l’instar de Sam Mewis qui vient de signer à Manchester City- à voir arriver de nombreuses américaines dans les clubs européens. Un possible exode massif à suivre de près dans les prochaines semaines.