À la UneActu InternationaleL'Actu

NWSL Challenge Cup : une finale complètement inédite

Par 23/07/2020 10:29 No Comments
Chicago Julie Ertz
©Jamie Smed : Malgré le but contre son camp de Julie Ertz, Chicago s’est hissé en finale de la  NWSL Challenge Cup
Ce mercredi soir avaient lieu les demi-finales de la Challenge Cup. Parmi les équipes encore en lice, Houston et Sky Blue découvraient les demi-finales de NWSL. Retour sur ce dernier carré inédit qui a vu Houston et Chicago atteindre la finale. 

Improbable est probablement le mot qui décrit le mieux cette phase finale de Challenge Cup. À l’entame du tournoi, personne ou presque n’aurait parié sur un dernier carré sans NC Courage et avec des équipes de bas du tableau susceptibles de soulever le Graal. Pourtant, au cœur des montagne de l’Utah ce sont bien Houston Dash, Portland Thorns, Sky Blue FC et Chicago Red Stars qui se disputaient la place en finale d’une compétition, qui a déjà une place bien singulière dans l’histoire du championnat américain.

Et de trois pour Rachel Daly, grande première pour Houston 

Avant même de lancer la partie, la rencontre était inédite pour le club texan de Houston. Depuis sa création en 2013, jamais il n’avait réussi à se classer plus haut que la 6ème place. Atteindre les demi-finales était ô combien inespéré. Face à eux, un Portland Thorns avec un effectif chamboulé par les absences de joueuses phares et les nombreux transferts de l’intersaison. Double-champion de la NWSL et pourtant habitué des matchs à enjeux, l’équipe de Rose City n’a pas impressionné -au contraire- lors des rondes préliminaires et s’est qualifiée en éliminant les grandes favorites en quart de finale sur “un coup de chance”  pour reprendre l’analyse de leur capitaine, Christine Sinclair.

Après une première mi-temps très physique durant laquelle les deux équipes se sont neutralisées, le match trouvait un second souffle avec un meilleur engagement des deux côtés et plusieurs occasions. Finalement, peu après l’heure de jeu, sur un corner tiré par Kristie Mewis, Rachel Daly inscrivait son troisième but de la compétition et donnait l’avantage à Houston (1-0, 69e). Offensivement assez fébriles, les Thorns n’ont pas réussi à renverser la situation malgré leurs efforts pour remonter au score. Jusqu’à la dernière seconde, Christine Sinclair et ses coéquipières ont multiplié les percées dans le camp adverse mais la défense texane est venue contrarier chacune de leurs tentatives. Finalement, après six longues minutes de temps additionnel, les trois coups de sifflet retentissaient et entérinaient la victoire de Houston. Après des années compliquées, marquées par des changements de coachs et d’effectifs en série, le club texan semble enfin avoir trouvé sa dynamique et accède pour la première de son histoire à une finale de NWSL.

Match spectaculaire dans la deuxième demi-finale

Pour cette deuxième demi-finale, l’affiche était tout aussi inédite. Les dernières performances irrégulières des deux équipes rendait la partie équilibrée sur le papier. Les deux clubs voulaient faire basculer la situation à leur avantage et de décrocher leur ticket pour la première finale de NWSL de leur histoire. Contrairement à la première demi-finale de la compétition, ce match a démarré sur les chapeaux de roues. Dès la 7ème minute, la jeune canadienne Bianca St Georges donnait l’avantage à Chicago, avec l’aide du poteau (1-0, 7e). À peine quatre minutes plus tard, sa coéquipiere Rachel Hill trompait à son tour la défense de Sky Blue et confirmait l’avance au score de son équipe (2-0, 11e). Avec une large domination territoriale et deux buts d’avance au compteur, les Red Stars rentraient aux vestiaires avec un pied en finale.

En deuxième période, malgré les efforts répétés du club du New Jersey de raccrocher au score, c’est bien Chicago qui trouvait une nouvelle fois les filets adverses, grâce à un tir de Savannah McCaskill (3-0, 60e). Finalement, Evelyne Viens marquait le tout premier but de sa jeune carrière et ouvrait enfin le score pour Sky Blue (3-1, 72e), redonnant un élan d’espoir à son équipe. Quelques instants plus tard, Midge Purce tentait un centre devant les cages de Chicago et, à défaut de trouver l’une de ses coéquipieres, son ballon trouvait Julie Ertz -défenseure de Chicago- qui par erreur enterrait ce dernier au fond de ses propres cages (3-2, 77e). Un but contre son camp qui réduisait encore un peu plus le retard de Sky Blue et leur donnait la possibilité de retourner la situation dans le dernier quart d’heure. Mais c’est bien sur ce score de 3-2 que le match s’est conclu. Chicago rejoignait Houston en finale. 

Avec cette affiche si inattendue, les championnes 2020 de la NWSL le seront tout autant puisqu’il s’agira d’une première, quoiqu’il arrive. Rendez-vous dimanche 26 juillet à 18h30 heure française, pour suivre cette finale d’anthologie.