À la UneActu D1 ArkemaL'Actu

Matchs amicaux : Paris et Lyon enchaînent

Par 22/07/2020 19:33 No Comments
échauffement OL
©Irek Pindral
Pour leur deuxième rencontre amicale, l’OL et le PSG ont tous les deux facilement disposé de leur adversaire, respectivement contre Czarni Sosnowiec et le Paris FC, sur le même score de quatre buts à un. 

L’OL et le Paris Saint-Germain poursuivent sereinement leur préparation. À vingt-quatre heures d’intervalle comme le week-end dernier, les deux gros poissons de la D1 Arkema ont enchaîné avec un deuxième succès consécutif en match amical. De bon augure pour la Coupe de France et surtout le “Final 8” de la UWCL à la fin du mois d’août.

Le PSG encore maître du derby 

Depuis plusieurs saisons, les derbys parisiens entre le Paris SG et le Paris FC tournent à l’avantage du géant qatari. Le premier match amical de Gaëtane Thiney et ses coéquipières ne leur a pas permis d’inverser la tendance. Au centre d’entraînement du PFC à Orly (Val-de-Marne), les joueuses d’Olivier Echouafni se sont en effet assez largement imposées (4-1), grâce à des buts de Paredes (29e), Nadim (55e), Saevik (75e) et Brunn (89e). La dernière citée a pu fêter son retour sur les terrains après une saison blanche dûe à une blessure au genou. Entre temps, Sow avait réduit la marque pour le PFC. À noter les grands débuts de Ramona Bachmann, – arrivée en provenance de Chelsea – sous ses nouvelles couleurs. Elle a délivré une passe décisive en trente minutes sur le pré.

Après la victoire aux Pays-Bas contre Twente (4-2), le PSG enchaîne donc et se prépare idéalement avant sa demi-finale de Coupe de France contre Bordeaux, prévue le 2 août. Pour parachever sa remise en forme, Paris jouera un nouveau derby contre le PFC, samedi au Camp des Loges à Saint-Germain en Laye. 

Lyon ne laisse aucune chance à Czarni Sosnowiec

Pour le deuxième galop d’essai de l’été, l’équipe de Jean-Luc Vasseur avait choisi d’aligner une défense à trois (Buchanan-Renard-Greenwood) avec Bacha et Bronze pour animer les côtés dans le rôle de piston contre le Czarni Sosnowiec. 

Dès l’entame, les Fenottes ont véritablement étouffé leurs adversaires du jour qui n’ont presque pas mis les pieds dans la partie de terrain lyonnaise en première mi-temps. En un petit quart d’heure, Malard (7e, 1-0)  Renard (12e, 2-0) puis Gunnarsdóttir (14e, 3-0) pliaient la rencontre. Les Polonaises complètement dépassées subissaient les vagues rhodaniennes. Après trente minutes sans but pour Lyon – un vrai répit pour son adversaire du jour -, Bouhaddi et ses coéquipières rentraient au vestiaire avec un avantage de trois buts à zéro.

Le deuxième acte reprenait sous un petit rythme, les Fenottes se contentant de faire tourner le ballon dans le camp polonais. Très en jambes cet après-midi, la jeune Malard obtenait un penalty à l’heure du jeu, que la capitaine Renard, habituée des tirs aux buts, se chargeait de transformer. Malgré les nombreux changements opérés par le staff, les Lionnes ont légèrement levé le pied, suffisamment pour se faire punir par une réduction du score sur coup franc (75e, 4-1). Les jeunes pousses lyonnaises, entrées en nombre dans le second acte, profitaient du dernier quart d’heure pour se créer de nombreuses occasions. Mais le score en restait là. Le coach lyonnais a une nouvelle fois profité de cette rencontre amicale pour faire largement tourner son effectif : 19 joueuses ont pris part à la rencontre. Dernière répétition avant Guingamp vendredi, contre le Górnik Łęczna, champion de Pologne 2020.