Actu InternationaleAnalyses Coupe du MondeCoupe du Monde 2019

Quarts | NOR – ENG | 27 JUIN | 21H00

Par 27/06/2019 23:00 mai 6th, 2020 No Comments

Avant-match

Norvège – Angleterre: première affiche des quarts de finale !

Ce jeudi 27 juin au Havre, Anglaises et Norvégiennes s’affrontent pour une place dans le dernier carré. Sur le papier, les Britanniques sont favorites, mais les nordiques espèrent bien déjouer les pronostics.

Les Three Lionesses en parfaite représentantes du flegme anglais

L’Angleterre, éternel outsider des mondiaux, arrive en quart de finale en ayant fait le plein de confiance. Trois victoires en trois matchs de poules, un huitième de finale maîtrisé contre le Cameroun, les joueuses de Phil Neville ne pouvaient espérer meilleure entrée en matière. Au delà des victoires, la sérénité de cette équipe en a surpris plus d’un, au point qu’elles s’affirment match après match comme des candidates sérieuses au titre. Après de multiples échecs, les Lionesses apparaissent sûres de leurs forces, à l’image de leur flegmatique coach.

Les Norvégiennes croient en leur chance

Si l’Angleterre part favorite, la Norvège ne s’avoue pas vaincue pour autant. Et pour cause, leur parcours est plus qu’honorable. Avec deux victoires en phase de groupes et une défaite étriquée face à la France, les Norvégiennes ont prouvé qu’elles avaient les capacités pour poser des difficultés à beaucoup d’équipes.  Si leur huitième de finale s’est avéré plus compliqué face à l’Australie, elles ont su s’accrocher jusqu’au bout et vaincre les Matildas lors d’une épique séance de tirs aux buts.

Les Anglaises sont donc prévenues, leurs adversaires sont prêtes à jouer jusqu’au bout de la nuit pour atteindre le dernier carré. Alors qui de la force tranquille anglaise ou du mental norvégien sortira vainqueur de ce duel ?

Informations pratiques

Jeudi 27 juin, 21h, Stade Océane, Le Havre
Diffusion: TF1 et Canal +

Après-match

La démonstration anglaise !

L’Angleterre est la première équipe qualifiée pour les demi-finales après sa victoire 3-0 face à la Norvège.

Deux grandes nations du football joué par des femmes, l’Angleterre et la Norvège, se rencontraient ce jeudi pour les premiers quarts de finale de la compétition. Si la première a largement su être à la hauteur des attentes, il en est bien autrement de la Norvège qui a déçu aussi bien tactiquement que physiquement.

Une première mi-temps à sens unique

Les Anglaises ont mis leurs adversaires à rude épreuve dès les premières minutes de la rencontre en attaquant fort avec un premier but inscrit après seulement 2 minutes de jeu. Cette belle action collective a été portée par une Lucy Bronze au service de son équipe qui a traversé tout le terrain pour récupérer une passe de Nikita Parris avant de servir White par une belle passe en retrait. Malgré le loupé de cette dernière qui ne parvient pas à frapper la balle, Jill Scott, attentive dans la surface reprend ce ballon manqué et fait trembler les filets norvégiens avec l’aide du poteau. Ce premier but met en confiance les joueuses de Phil Neville qui dérouleront ensuite pendant 45 minutes parfaitement maîtrisées.

Le meilleur moment pour marquer

Inscrire un but avant de rentrer aux vestiaires a un impact psychologique non négligeable tant sur les buteuses que sur leurs adversaires. Les Anglaises peuvent donc remercier leur excellente finisseuse Ellen White qui a inscrit à la 40ème minute son 5ème but de la compétition rejoignant ainsi Alex Morgan et Samantha Kerr, meilleures buteuses de cette coupe du monde.

La gestion de l’effort

Confiantes lors de leur retour sur la pelouse, les joueuses de Phil Neville s’appliquent et restent concentrées face à des Norvégiennes trop lentes dans leurs transitions et imprécises dans la construction du jeu. Le troisième but anglais inscrit à la 57ème minute libère définitivement les Anglo-Saxonnes qui s’attacheront ensuite à gérer leurs efforts  dans la perspective des demies finales. Ce dernier but est l’œuvre d’un tir puissant et parfaitement cadré de Lucy Bronze suite à un coup franc servi par Mead, coup franc lui-même concédé  par Bronze, une des joueuses du match sans aucun doute.

Ce redoutable côté droit

Bien que la charnière centrale anglaise force le respect, c’est surtout le côté droit offensif de cette équipe qui suscite l’admiration. Non seulement Bronze et Parris se trouvent les yeux fermés mais elles sont perpétuellement soutenues par l’excellente finisseuse Ellen White qui ne manque (presque) pas une occasion de magnifier le travail de ses coéquipières. Il sera donc essentiel pour les futures adversaires des Anglo-saxonnes en demi-finale d’avoir à l’œil ce redoutable trio.

Informations pratiques :

Demi-finale mardi 2 juillet à 21h00 au Groupama stadium (Lyon)
Diffusion : TF1 et Canal+