À la UneActu D1 Arkema

Réponse le 23 juin pour Soyaux

Par 16/06/2020 14:21 juin 20th, 2020 No Comments
groupe Soyaux
Sanctionné de trois points cette saison par la DNCG, l’ASJ Soyaux est désormais menacée d’une rétrogradation administrative. Selon nos informations, les dirigeants sojaldiciens passeront devant les gendarmes des finances le 23 juin prochain. Réponse dans la foulée.

Le mardi 14 janvier dernier, le club charentais s’était vu infliger une première sanction par la Commission Fédérale de Contrôle des Clubs de la DNCG (Direction Nationale du Contrôle de Gestion). Comme premier rappel à l’ordre, la DNCG avait enlevé trois points à l’ASJ au classement de la saison en cours, en plus d’un encadrement de la masse salariale et d’une interdiction de recrutement. Sauvé sportivement après une dixième place au classement, le club doit désormais sauver sa peau devant l’instance de contrôle financier. 

Lors d’un entretien avec la DNCG, il a été demandé au club de fournir les statuts de la nouvelle SAS (Société par action simplifiée), un budget prévisionnel pour la saison à venir, et de nommer un commissaire aux comptes. Les dirigeants ont dû rendre ce dossier avant le 15 juin. Au premier coup d’oeil, aucune raison de s’inquiéter, les signaux renvoyés par le club étant très positifs. Car après la fusion avortée avec le club d’Angoulême l’été dernier, une SAS va cette fois accueillir le club historique de D1 Arkema. Un nouveau projet porté par le duo de dirigeants Joël Cordeau – Louis Dupeyrat, dont l’ambition est de jouer la Coupe d’Europe dans cinq ans. 

Réponse de la DNCG le 23 juin 

Mais avant de pouvoir se projeter sportivement, les deux nouveaux patrons du club bataillent depuis plusieurs mois pour trouver des sponsors et des partenariats. « Vu le travail depuis le déconfinement, on est optimistes » confiait fin mai Joël Cordeau à nos confrères de RMC Sport. Alors que pour franceInfo, le nouveau Président du club se félicitait de l’aide de 500 000 euros qui aurait pu être versée par la LFP en partenariat avec la FFF, Laurent Nicollin a depuis réfuté cette rumeur insistante , dans nos colonnes. Une décision qui tombe mal pour l’ASJ. 

Reste à savoir désormais si les 500 000 euros étaient prévus dans le budget 2020/2021 qui sera présenté à la DNCG. Autre inquiétude, l’appel aux dons fait par le club à ses supporters pour soutenir le club. 

Ces quelques incertitudes laissent planer le doute avant ce verdict qui sera rendu le 23 juin au cours de l’après-midi. D’ici là, les supporters du club bleu et blanc devront retenir leur souffle, en espérant une issue positive à cette saison galère. Réponse dans huit jours.