À la UneActu D2L'Actu

Rodez fait exploser Marseille, Nantes poursuit le sans-faute

Par 05/10/2020 14:26 octobre 7th, 2020 No Comments
Rodez D2
©FredLG
La 4e journée de D2 a livré de nombreux enseignements, malgré plusieurs matchs reportés. Nantes sera difficile à battre dans le groupe A, même si les outsiders ne manqueront pas. Dans le groupe B, Saint-Étienne et Rodez impressionnent, tout comme Yzeure. 

Nantes poursuit son sans-faute dans le groupe A. Après des succès contre Lens, Nancy et Metz, les joueuses de Tanguy Fetiveau ont facilement disposé de Saint-Maur (1-5). La maison jaune semble imprenable en ce début de saison et une véritable force collective se dégage de ce groupe. Ce dimanche, les cinq buts ont été marqués par cinq joueuses différentes. Onze buts inscrits, deux encaissés, c’est le bilan après un mois de compétition tout simplement parfait. Saint-Malo et Orléans ont profité des matchs reportés de Lille et Metz pour s’affirmer comme les premiers poursuivants des Canaries sur le podium. À domicile, Orléans a largement dominé Brest (4-0) et Saint-Malo a battu Strasbourg (3-1). Dans le bas du classement, Vendenheim poursuit son chemin de croix avec une quatrième défaite consécutive en autant de rencontres, cette fois contre Lens (1-2).

Saint-Étienne et Rodez, douze sur douze

Dans l’autre poule, les équipes de tête ne traînent pas. Rodez a fait exploser Marseille sur l’OM Campus, avec notamment un nouveau doublé d’Alex Lamontagne (0-5). Un résultat qui permet à l’équipe aveyronnaise de poursuivre son combat de coq à distance contre Saint-Étienne, qui compte également douze points sur douze. Les Amazones de Sainté sont sorties vainqueures du derby contre le Puy (0-2), grâce à deux buts marqués dans les dix dernières minutes. Toujours invaincu avec trois victoires et un match nul, Yzeure prend la troisième place après avoir remporté son déplacement à Arlac-Mérignac (0-2). Le nouvel entraîneur Théodore Genoux, ancien coach d’Albi et Bordeaux, réalise donc d’excellents débuts sous ses nouvelles couleurs. Le promu nîmois vit un premier mois très compliqué en dernière position et attend toujours son premier point en D2.