À la UneActu InternationaleL'Actu

Sarah Fuller, première femme à jouer un match de football américain universitaire

Par 29/11/2020 18:56 No Comments
Sarah Fuller
Sarah Fuller, première femme à jouer un match de football américain du Power 5 ©Twitter Sarah Fuller
En donnant l’engagement de la deuxième mi-temps d’un match de football américain pour l’université de Vanderbilt, la gardienne de soccer Sarah Fuller est rentrée dans l’histoire ce week-end.

C’est une grande première pour le football américain ! A 21 ans, Sarah Fuller est devenue la première femme a participé à un match du « Power 5 », les cinq meilleures conférences du football américain universitaire. Une grande première également pour elle, puisqu’elle s’est initiée au football américain seulement cinq jours avant la rencontre. 

Gardienne de l’équipe de soccer de l’université de Vanderbilt à Nashville dans le Tennessee, elle a été appelée pour renforcer l’équipe de football américain de la même institution, puisque plusieurs joueurs étaient en quarantaine pour cas de Covid-19. Elle est apparue sur le terrain dans le rôle de « punter », dont le seul objectif est de dégager le ballon le plus loin possible. Au football américain, ce poste ne participe donc pas aux phases classiques offensives ou défensives. 

Si les Commodores de Vanderbilt ont perdu le match face aux Tigres du Missouri, la presse américaine, ainsi que des grands noms de ce sport ont salué l’événement . 

« Play like a girl »

Casque Play like a girl
L’inscription “Play like a girl” sur le casque de Sarah Fuller ©Facebook Vanderbilt Athletics

Pour l’occasion, Sarah Fuller portait un casque sur lequel était inscrit « Play like a girl », en référence à l’association du même nom qui encourage les filles à faire du sport. « Je veux juste dire à toutes les filles que vous pouvez faire tout ce que vous voulez, vous le pouvez vraiment. Et si vous avez cette mentalité jusqu’au bout, vous pouvez faire de grandes choses. C’est tellement enthousiasmant de savoir que je représentais toutes les jeunes filles qui songent à jouer au football ou à n’importe quel sport. Ça les encourage à le faire, à croire en leurs rêves », a expliqué la joueuse dans une interview après la rencontre.

Malgré la défaite, l’entraîneur de l’université de Vanderbilt Derek Mason s’est dit ravi de l’expérience et ouvert à un retour de Sarah Fuller dans l’effectif : « Si elle veut frapper et qu’elle est disponible, nous serions ravis de l’accueillir. »

Leave a Reply