À la UneActu InternationaleL'Actu

Serie A : la Juventus en patronne, Sassuolo et San Marino surprennent

Par 20/12/2020 12:13 No Comments
© Juventus FC Women
Alors que le championnat transalpin est en pause jusqu’à mi-janvier, il est temps de faire un premier bilan de cette saison 2020-21 de Serie A.

La Juventus reçue dix sur dix

Sans grande surprise, la Vieille Dame domine toujours son sujet dans la péninsule. Dix matchs pour autant de victoires et seulement six petits buts encaissés : rien ne résiste au passage des Bianconere qui se dirigent, selon toute vraisemblance, vers un quatrième titre consécutif à l’été 2021. La Juventus a déjà rencontré – et battu – ses plus proches poursuivants une première fois. Début octobre, c’est sur la plus petite des marques qu’elle l’emportait face à l’AC Milan, grâce à un pénalty de l’inévitable Cristiana Girelli. L’attaquante est en tête du classement des meilleures buteuses lors de cette pause hivernale avec onze buts en dix rencontres. Sassuolo, qui complète le podium, prenait l’eau 0-4 un mois plus tard.

Haley Bugeja – © US Sassuolo

Un AC Milan solide et un Sassuolo en invité surprise

Derrière la Juventus, on retrouve l’AC Milan dont la seule défaite est celle subie contre l’ogre piémontais. Malgré de nombreux mouvements sur le marché des transferts l’été passé, les Lionnes ont réussi à trouver un bon équilibre. Solides derrière, elles peuvent même se targuer de posséder la meilleure défense du championnat en ne concédant que 0,4 but en moyenne par match. La première surprise en Italie se trouve du côté de Sassuolo, étonnant troisième du classement et emmené par sa pépite maltaise Haley Bugeja. Âgée de 16 ans, l’attaquante figure actuellement comme cinquième meilleure buteuse de l’exercice après avoir marqué six buts en huit rencontres. La victoire de son équipe 3-1 en Toscane contre la Fiorentina – valeur sûre en Serie A – début octobre prouve que Sassuolo est un candidat sérieux à l’Europe malgré ses cinq points de retard sur Milan. Si les Neroverde ont perdu sur un score cumulé de 0-6 contre les deux grosses écuries milanaise et turinoise, elles engrangent de l’expérience et se battront sans doute jusqu’au bout pour accrocher la deuxième place.

La Fiorentina à la peine, Empoli et l’Inter stagnent

Actuellement cinquième, la Viola a de la peine à trouver ses marques cette saison malgré un début en fanfare (victoires 4-0 contre l’Inter et 5-2 contre Napoli). La machine a commencé à se gripper lors de la troisième journée déjà avec un court succès contre Florentia San Gimignano. Suivirent deux revers cinglants contre Sassuolo (1-3) et la Juventus (0-4) puis une défaite décevante contre le faible Hellas Verona (0-1). Si la Fiorentina a quelque peu rebondi ensuite, elle n’a battu aucune des quatre équipes classées devant elle. Devant, justement, Empoli fait un début de saison correct mais sans plus, malgré le feu d’artifices inaugural 10-0 contre le néo-promu San Marino. Pour son deuxième exercice dans la meilleure division du pays, l’Inter présente des performances comparables à celles de l’année passée lorsqu’il a terminé septième. Après des débuts difficiles, les Nerazzurre ont su rebondir et tenteront encore de grappiller quelques places.

Destins opposés pour les néo-promus : San Marino surprend, Napoli ne décolle pas

Dans la partie basse du classement, l’AS Roma (7), Florentia San Gimignano (8) et le Hellas Verona (9) font une saison quelconque jusqu’à présent. Au dixième rang, on retrouve l’étonnant petit poucet San Marino. De son nom complet San Marino Academy, l’équipe de la petite république est composée d’un effectif très jeune, d’une moyenne d’âge de moins de 24 ans (23,64). On pouvait s’attendre à un championnat compliqué pour elles et leurs défaites 0-10 et 0-5 pour leurs premiers pas dans l’élite semblaient annoncer la couleur. Mais loin de se décourager, elles ont commencé par s’incliner les armes à la main contre la Juventus (0-2) avant de signer une première victoire historique 1-0 face à Florentia San Gimignano. Par la suite, elles ont notamment empoché un point contre le Hellas Verona (1-1) et Napoli (0-0) avant de terminer l’année sur un succès probant 4-2 face à Pink Bari. Les joueuses des Pouilles, justement, se placent à l’avant-dernier rang avec une seule victoire à leur tableau de chasse. C’était en ouverture de saison face à l’autre néo-promu – Napoli. Les Parténopéennes, quant à elles, ne comptent qu’un seul petit point obtenu dans la douleur contre San Marino à mi-novembre. La saison risque d’être longue pour les Napolitaines et leur séjour en première division, au contraire, très court.

© SMAcademy/Pruccoli

La Serie A reviendra le 16 janvier à 12h30 avec une rencontre programmée entre le Hellas Verona et l’AC Milan.