À la UneActu Équipe de FranceL'Actu

Service minimum pour les Bleues en Serbie (2-0)

Par 18/09/2020 22:55 One Comment
Les Bleues se sont imposées grâce à un but c.s.c de Frajtovic et un but de Majri. ©Fred LG
Plus de six mois après leur dernière apparition – lors de leur victoire au Tournoi de France en mars – les Bleues ont fait leur retour ce vendredi 18 septembre, dans le cadre des éliminatoires à l’Euro 2022. Résumé.

En l’absence de public, le stade Gradski de Subotica en Serbie sonnait bien creux au moment où les hymnes retentissaient. Face à la 41e nation mondiale, Corinne Diacre avait décidé d’aligner un 4-3-3 des plus offensifs. Devant Pauline Peyraud-Magnin qui défendait les buts, on retrouvait Sakina Karchaoui, Estelle Cascarino, Élisa De Almeida et Marion Torrent en défense. Au milieu, Eugénie Le Sommer et Marie-Antoinette Katoto entouraient Charlotte Bilbault. Enfin, Amel Majri, Kadidiatou Diani et Delphine Cascarino composaient le trident sur le front de l’attaque. À noter la première titularisation d’Estelle Cascarino pour sa deuxième sélection et la deuxième sélection également d’Élisa De Almeida. Du côté de la Serbie, la formation était, sans surprise, beaucoup plus défensive et compacte en 4-5-1.

Beaucoup d’occasions mais peu de buts en première période

192 jours après leur dernière apparition, et avec tous les chamboulements que le monde entier a connu depuis, on pouvait s’attendre à ce que les Bleues entament leur match tranquillement. Il n’en fut absolument rien, l’Équipe de France partait pied au plancher dans cette rencontre et ouvrait la marque dès la 6e minute de jeu. Et c’est la malheureuse Andjela Frajtović qui marquait contre son camp. La gardienne serbe parvenait à repousser une déviation de Katoto, sur un centre de Diani depuis la gauche, mais le ballon rebondissait sur la cuisse de sa coéquipière pour terminer dans ses filets. Delphine Cascarino n’était pas loin de doubler la mise à la 14e mais, cette fois, la portière Kostić se détendait bien et déviait en corner. Ce n’était que partie remise pour la Lyonnaise puisqu’elle faisait la différence une minute plus tard en amenant le 2-0. Elle percutait sur le côté droit et son centre était malencontreusement remis par Oršoja sur Amel Majri, qui frappait alors en force sans se poser de question. Après plus de vingt minutes sans voir le jour, la Serbie reprenait des couleurs à la 23e sur un contre rondement mené. Cependant, la frappe de Čanković était bien captée en deux temps par Peyraud-Magnin. Cette action redonnait confiance aux hôtes qui tenaient mieux le choc durant le reste de la mi-temps. Elles rejoignaient les vestiaires avec un déficit de deux buts seulement, aidées en partie par une baisse de régime de la part des Bleues après la demi-heure de jeu. On relèvera tout de même la double-parade de grande classe de Milica Kostić juste avant la pause (43e) devant Cascarino, puis Diani, qui maintenait son équipe à flot.

La Serbie a fait son match en deuxième mi-temps

La Serbie commençait la deuxième période de bien meilleure manière que la première en se projetant tout de suite vers l’avant. Les Bleues, de leur côté, étaient moins concentrées et appliquées que lors des quarante-cinq minutes initiales. Entre contrôles manqués et passes mal ajustées, les Françaises se retrouvaient de plus en plus bousculées par leur adversaire à mesure que la mi-temps s’écoulait. À la 65e, Diacre décidait d’insuffler une nouvelle énergie à son équipe en lançant Melvine Malard, qui fêtait sa première sélection en équipe A à 20 ans seulement. Mais ce sont bien les Serbes qui prenaient l’ascendant dans cette période et qui forçaient les Bleues à commettre des fautes de frustration. Malard était tout près d’inscrire son premier but à la 76e mais son tir croisé à ras-de-terre frôlait le second poteau de Kostić. À la 83e, c’est la barre transversale qui sauvait la Serbie sur une frappe – du pied droit – de Sakina Karchaoui. Mais malgré quelques tentatives jusqu’en fin de match, plus aucun ballon n’allait passer outre l’excellent dernier rempart serbe.

Bien loin du 6-0 infligé à cette même équipe de Serbie en novembre 2019, l’Équipe de France a assuré l’essentiel ce soir à Subotica. Les Bleues se replacent au second rang de leur groupe, dans le sillage de l’Autriche qui compte 3 points d’avance et un match de plus. Rendez-vous mardi soir pour la rencontre face à la Macédoine du Nord qui se disputera dans la capitale Skopje (21h).