À la UneActu InternationaleL'Actu

Sortie de l’autobiographie de Megan Rapinoe “One Life” : une vie de sportive et de militante sociale

Par 11/11/2020 16:36 No Comments
Rapinoe US
@JamieSmed
Âgée de 35 ans, la superstar américaine sort son autobiographie cette semaine. Quelques jours après l’élection présidentielle américaine, cette publication est stratégique car elle traite plus de l’activisme social et politique de Pinoe que de sa réussite sportive.

One Life, une vie. Footballeuse accomplie, Megan Rapinoe est aussi connue pour son activisme et sa foi en ses principes et ses valeurs. Son autobiographie retrace autant, si ce n’est plus, son éveil politique et militant que sa carrière sur les pelouses des États-Unis et d’ailleurs. Elle explique que, contrairement à beaucoup de membres de la communauté LGBTQ+ qui ruminent leur sexualité pendant des années, elle a réalisé qu’elle aimait les femmes du jour au lendemain. Cela lui est apparu comme une évidence et a contribué à rendre normal le fait d’en parler ouvertement. Et bien que lesbienne, elle s’est rendu compte au fil des ans que les paroles d’une femme blanche sont plus écoutées que celles d’hommes afro-américains, même s’ils sont des sportifs reconnus (ndlr, comme le footballeur américain Colin Kaepernick par exemple. Il fut le premier athlète à s’agenouiller pendant l’hymne américain pour protester contre les violences policières envers les noirs et il le paie encore aujourd’hui, n’étant plus sous contrat depuis 2016). Elle a donc profité de la plateforme que lui offrent ses succès sportifs pour faire entendre sa voix et, à travers elle, celles d’autres personnes moins privilégiées.

Faire la Une des journaux et écumer les plateaux télévisés pour sa satisfaction personnelle n’intéresse pas la joueuse, qui préfère utiliser cette exposition médiatique pour avoir un impact concret dans la vie des gens. Entres autres combats, accompagnée de quatre coéquipières, elle est à l’origine de la plainte pour discrimination déposée contre la fédération américaine qui les payait moins que leurs homologues masculins. Après la victoire des Stars and Stripes à la Coupe du Monde 2019, elle avait annoncé qu’elle refuserait une éventuelle invitation du Président Trump à la Maison-Blanche pour protester contre sa politique d’exclusion des minorités de la société étasunienne. Enfin, ressentant l’importance de l’élection présidentielle américaine en cette fin d’année 2020, elle a donné de son temps pour inciter les gens à voter pour le candidat démocrate Joe Biden en multipliant les interviews, conférences et sorties publiques, comme le rapporte L’Équipe Mag. Si son actualité sportive est incertaine – elle n’a plus joué depuis le mois de mars mais espère participer aux Jeux Olympiques en 2021 – nul ne doute que Megan Rapinoe continuera encore longtemps de militer pour que tous les américains soient égaux en droits un jour.

La biographie “One Life” de Megan Rapinoe (aux éditions Stock) paraîtra en France demain, le 12 novembre 2020 (sortie le 10 novembre aux États-Unis).