L'Actu

Supercoupe de l’UEFA : Stéphanie Frappart au sifflet

Par 02/08/2019 22:17 mai 8th, 2020 No Comments
L’arbitre française Stéphanie Frappart arbitrera la Supercoupe d’Europe, a annoncé aujourd’hui vendredi l’UEFA, l’instance dirigeante du football européen. L’arbitre de 35 ans devient ainsi la première femme à diriger les débats à un niveau de compétition aussi élevé.

C’est une petite révolution dans le football européen. Le 14 août prochain, la Française Stéphanie Frappart deviendra la première femme à arbitrer la Supercoupe d’Europe, une compétition opposant les vainqueurs de la Ligue des Champions et de la Ligue Europa, à savoir Liverpool et Chelsea.

Un baptême du feu européen pour l’arbitre originaire du Val d’Oise, puisque le match aura lieu dans un stade connu pour son ambiance survoltée, la Vodafone Arena à Istanbul (Turquie), la grande maison du Besiktas.

Si la décision de l’UEFA annoncée ce vendredi est en tous points historique de par le niveau de compétition, Stéphanie Frappart n’est cependant pas la première femme à arbitrer un match européen disputé par des équipes masculines. Ce privilège revient à la Suissesse Nicole Petignat qui, entre 2003 et 2009, a dirigé trois matches de tours qualificatifs pour la Ligue Europa.

Epaulée par des Français

Stéphanie Frappart ne sera pas la seule française dans le corps arbitral. Elle sera notamment épaulée sur la touche par son adjointe Manuela Nicolosi, déjà présente lors de la finale de la Coupe du Monde 2019 (voir plus bas). L’Irlandaise Michelle O’Neil complète le trio d’arbitres. De son côté, Cuneyt Cakir le Turc, sera le seul homme arbitre de la rencontre. Il officiera comme quatrième arbitre.

Comme pour les grandes compétitions internationales, la Supercoupe se jouera également avec l’aide du VAR (l’arbitrage vidéo). Et derrière les écrans il y aura aussi des Français. Clément Turpin sera assisté notamment de François Letexier, évoluant tous deux en Ligue 1. L’Allemand Mark Borsch et l’Italien Massimiliano Irrati complètent ce quatuor.

Stéphanie Frappart, la gloire de l’arbitrage français

Arbitrer un match du plus haut niveau européen est sans conteste une nouvelle reconnaissance du professionnalisme de Stéphanie Frappart, pourtant habituée aux grandes premières. En France, elle est connue pour avoir été la première femme à arbitrer une rencontre masculine professionnelle, la première à siffler pendant un match de Ligue 1 (Amiens – Strasbourg, le 24 avril dernier), et dès le 9 août, elle fera ses débuts en tant qu’arbitre titulaire de l’élite masculine française. Une première également.

Enfin, son talent est reconnu internationalement. La FIFA l’avait désignée arbitre centrale de la finale de la Coupe du Monde féminine de football U20 en 2018, avant de diriger la rencontre opposant États-unis et Pays-Bas en finale de la Coupe du Monde féminine 2019, le 7 juillet dernier.

Auteur : Quentin Schatz