À la UneActu InternationaleL'Actu

Le récap du week-end européen

Par 08/02/2021 10:00 No Comments
(C) VfL Wolfsburg
Après plus d’un mois sans jouer en championnat, Wolfsburg s’impose à Potsdam- ©VfL Wolfsburg
Ce week-end marquait entre autres le retour aux affaires des championnats allemand et suisse, mais aussi celui des surprises en Angleterre. Découvrez le débrief européen de la rédac.

Angleterre: Manchester United et Chelsea tombent, les Citizens en profiten

Cette quatorzième journée a été synonyme de surprises en Angleterre. Le leader et son dauphin ont simultanément marqué le pas. Chelsea a en effet concédé sa première défaite de la saison en championnat sur sa pelouse face à Brighton (1-2). Les Blues avaient pourtant ouvert le score mais ont été renversées par de surprenantes Seagulls. De son côté, Manchester United a perdu pour la deuxième fois en quatre rencontres puisque l’équipe Reading a ramené les trois points de son déplacement dans le nord de l’Angleterre (0-2). 

Au classement, les Blues et les Red Devils restent en tête mais voient désormais les Citizens lorgner sur la première place. Grâce à sa victoire (2-1) sur la pelouse d’Arsenal, l’équipe de Gareth Taylor revient dans la course au titre, à l’inverse d’Arsenal qui, avec neuf points de retard sur Chelsea, semble avoir fait une croix sur la couronne, mais peut-être également sur l’Europe. 

Dans les autres rencontres, Aston Villa a poursuivi sa marche en avant, emmené par Mana Iwabuchi, une nouvelle fois buteuse face à Tottenham (1-0). De son côté, West Ham n’a plus que deux points d’avance sur Bristol, après son match nul face à la lanterne rouge (1-1). À deux jours de l’annonce de la liste de Corinne Diacre pour le Tournoi de France, Hawa Cissoko et Kenza Dali sont restées sur le banc, tout comme Maéva Clémaron du côté d’Everton. Valérie Gauvin a en revanche participé au match nul des Toffees face à Birmingham (1-1), sans toutefois se montrer décisive.

Espagne : Bonnes opérations pour le Real Madrid, le Deportivo et le Real Betis.

Barcelone continue à dérouler et est reparti avec la victoire (2-0) de Logroño avec des buts signés Losada et Hamraoui. De son côté, le Real réalise la bonne opération du haut du tableau grâce à sa victoire (3-1) face à Valence. À noter le triplé de Kosovare Asllani en seulement trois minutes.

Menées à deux reprises, les joueuses de l’Atletico de Madrid ont réussi à égaliser à la 90e minute face à Tenerife (2-2). Levante n’a pas su profiter de ce faux-pas pour prendre de l’avance au classement et s’est contenté d’un nul face au Rayo Vallecano (1-1). La quatrième équipe de Madrid est elle aussi rentrée avec un nul face à la Real Sociedad et reste derrière l’Atletico au classement avec autant de points que son voisin. Levante reste deuxième (38 pts), suivi par le Real (37 pts, un match de retard), l’Atletico (35 pts) à égalité de points avec le Madrid CFF.

En bas de tableau, ce week-end voyait s’affronter les quatre équipes de la zone rouge. Le Deportivo s’est largement imposé face au Santa Teresa (3-0) mais reste dernier avec 10 points. Le Real Betis, qui s’est  imposé face au Sporting Huelva (2-0), conserve l’avant-dernière place du classement.

Allemagne : Une reprise amputée de trois matchs et une pluie de buts en Bundesliga

Assez épargnée par la Covid-19, la Bundesliga a dû reporter plusieurs matchs en raison de conditions climatiques très peu favorables dans le nord de l’Allemagne. Seules trois rencontres ont pu se tenir. Vendredi, Wolfsburg (2e) accueillait Potsdam (4e). Malgré plusieurs centimètres de neige et des conditions déplorables, ce match à enjeu a bien été maintenu. Après avoir mené deux fois au score et s’être faites rejoindre par un Potsdam combatif, les Louves s’imposent grâce au 10e but de Zsanett Jakabfi en championnat cette saison. Malgré cette frayeur, Wolfsburg reste bien dans la course pour le titre de champion d’Allemagne.

Après s’être imposé 13-0 en coupe le week-end dernier, le Bayern retrouvait également le championnat face à Meppen. Les Bavaroises ont une nouvelle fois été prolifiques et s’imposent 7-1 grâce à un triplé de Klara Bühl et un doublé de Lea Schüller. À noter que Munich a encaissé son premier but de la saison dans le jeu, sur une contre-attaque bien menée par Maike Berentzen.

Le TSG Hoffenheim recevait quant à lui le Bayer Leverkusen pour ce qui était un match décisif pour la course à la Ligue des Champions. En gagnant, Leverkusen avait la possibilité de revenir à deux longueurs de la troisième marche du podium, occupée par son adversaire du jour. C’est finalement tout l’inverse qui s’est produit. Hoffenheim a surclassé le Bayer, s’imposant 6-0 grâce notamment à un triplé de l’actuelle meilleure buteuse de Frauen Bundesliga, Nicole Billa. Hoffenheim conforte ainsi sa place sur le podium avec 5 points de plus que son grand rival pour l’Europe, la Turbine Potsdam, qui a toutefois un match de retard.

Italie : aucune surprise et des victoires nettes et sans bavure pour les favoris

On pourrait résumer ce week-end de Serie A en disant qu’à l’exception d’Empoli qui affrontait le leader, la première moitié de tableau a logiquement remporté ses matchs face à la seconde partie du classement. La Juventus a donc battu Empoli (3-0) sans trop de difficulté, en inscrivant tous les buts en une heure de jeu. L’intenable Cristiana Girelli a ajouté deux nouvelles réalisations à son escarcelle de meilleure buteuse. L’AC Milan a logiquement disposé de San Marino (4-1) avec là aussi un doublé, celui de Natasha Dowie. 

De son côté, Sassuolo a gagné dans la douleur face à l’Inter en ne devant ses trois nouveaux points qu’au but de Valeria Pirone à la 19ème minute. La Fiorentina continue sa remontée grâce à un troisième succès consécutif. La Viola s’est chichement imposée contre le faible Napoli (2-0), dont un but contre-son-camp d’Alexandra Huynh. Mais les Toscanes ont fait un bond à la quatrième place du classement et soufflent maintenant dans le cou de Sassuolo, qui n’a plus que cinq points d’avance sur la troisième marche du podium. L’AS Roma n’a quant à lui fait qu’une bouchée de la lanterne rouge Pink Bari (4-1) et suit la même trajectoire ascendante que la Fiorentina.

Enfin, dans la rencontre du ventre mou du classement, c’est Florentia San Gimignano qui a pris le meilleur sur le Hellas Verona 2-1. Les buts se sont fait attendre dans ce match et c’est Verona qui a frappé le premier par l’intermédiaire d’Asia Bragonzi sur pénalty à la 59ème minute. Ce fait de jeu a semblé réveiller San Gimignano et notamment Sara Nilsson qui s’est offert un doublé (71e et 83e) pour donner la victoire aux siennes.

Portugal : Benfica hausse le ton, Braga puissance 7 

Le match des nouveaux riches avait lieu ce week-end en Liga BPI. 10 jours après la large victoire 3-0 de Benfica sur le terrain de Famalicão, les Aigles ont remis le pied à l’étrier avec une courte victoire (1-0) sur une talonnade d’Ana Vitoria dès la quatrième minute. C’est la troisième défaite en autant de match pour Famalicão contre sa bête noire Benfiquiste, qui prend le large au classement avec 9 points, soit deux de plus que leur rival lisboète du Sporting, large vainqueur d’Albergaria ce samedi (4-0). Dans le troisième match du groupe pour le titre, Braga a fait sensation avec une large victoire (7-0) à domicile contre Torreense. Braga a deux matchs en retard par rapport à Benfica et peut donc espérer avoir son mot à dire pour le titre. 

Suisse : reprise sous le signe de la victoire pour Servette et de la Covid-19 pour Lugano

Lugano n’avait pas pu disputer son dernier match de 2020 en raison de cas positifs à la Covid-19 dans son effectif. Et, même si les Tessinoises ont pu rattraper cette rencontre le 30 janvier dernier (défaite 1-3 contre St.Gall-Staad), elles ont été privées de leur vraie reprise ce week-end et ce, toujours à cause de cas de Covid-19, mais cette fois-ci chez leur adversaire. En effet, plusieurs joueuses des Young Boys ont été mises à l’isolement ces derniers jours et le match a été reporté à une date ultérieure.

Les autres affiches de la reprise de l’AXA Women’s Super League opposaient Lucerne à Grasshopper, St.Gall-Staad à Zürich et Servette à Bâle. La première pouvait permettre au vainqueur de s’extirper d’un groupe de trois équipes se tenant en un petit point. Mais le résultat nul (1-1) n’a fait que le rendre plus compact puisque désormais St.Gall-Staad que Lucerne et Grasshopper comptent 15 unités chacun. De son côté, Zürich a très bien lancé sa deuxième partie de saison en s’imposant (3-0) contre St.Gall-Staad. À noter le très beau but de Seraina Piubel pour le 2-0 (38e), d’un centre-tir des 20 mètres excentré sur la gauche qui a trompé la gardienne saint-galloise pour se loger dans le petit filet au second poteau. 

Enfin, Servette a repris sans fioritures contre le FC Bâle avec une large victoire 5-0 à domicile. Les buts genevois sont signés Maendly (20e), Revelli (44e) – prêtée par l’OL, qui fêtait sa première apparition sous le maillot grenat – Peiro Gimenez (51e), Fleury (61e) et Soulard (76e). Les Bâloises ont de quoi s’en vouloir car elles ont dominé le début de rencontre jusqu’à manquer une occasion devant le but vide à la 19ème minute. Et moins de soixante secondes plus tard, Sandy Maendly ouvrait la marque d’une belle frappe du gauche qui lobait Tschudin et c’en était fini des espoirs rhénans.