À la UneActu InternationaleL'Actu

Temps incertains pour la sélection anglaise

Par 20/01/2021 16:46 No Comments
©LSK
Nommée assistante du staff de l’équipe nationale d’Angleterre en décembre dernier, la Norvégienne Hege Riise (51 ans) est désormais la sélectionneure des Lionesses – à titre temporaire – après le départ de Phil Neville.

Une trêve et puis s’en va ?

L’ancien sélectionneur anglais, dont le contrat expirait au mois de juin, a précipitamment quitté son poste en début de semaine pour rejoindre l’Inter Miami, la franchise MLS de David Beckham aux États-Unis. Prise au dépourvu, la FA a opté pour une solution interne à court terme en désignant Hege Riise pour diriger le rassemblement prévu au mois de février. Pour épauler la Norvégienne dans cette tâche, la fédération a désigné l’ancienne internationale canadienne Rhian Wilkinson, âgée de 38 ans. Le poste reste pour l’instant vacant entre cette échéance et l’arrivée de Sarina Wiegman en septembre

Un choix de taille

Hege Riise est une véritable légende du football dans son pays mais également à l’international. En tant que joueuse, elle a remporté l’EURO 1993, la Coupe du Monde 1995 ainsi que la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Sydney en l’an 2000. Depuis le banc de touche, c’est avec le club de Lillestrøm qu’elle a démontré toute l’étendue de son talent. En tant qu’assistante d’abord (2012-2016) puis comme coach principale (2016-2020), elle a permis au LSK Kvinner de remporter le championnat norvégien six années de suite (2014-2019). Elle fut également assistante de Pia Sundhage avec la sélection américaine entre 2009 et 2012 et elle a fait partie des nominées pour le prix de meilleure coach FIFA 2020 (prix finalement remporté par celle qui lui succèdera, Sarina Wiegman). Enfin, elle a aussi établi le record du nombre de sélections en équipe nationale de Norvège, hommes et femmes confondus, en étant appelée à 188 reprises.

Avec Riise une chose est sûre, les Lionnesses auront droit à un style de management bien différent de ce qu’elles ont pu connaître sous les ordres de Phil Neville. “Comme coach, j’écoute plus que je ne parle. J’essaie d’impliquer les joueuses au maximum dans les décisions, de leur faire confiance et aussi, je l’espère, de leur donner le calme nécessaire à leur réussite,” confiait-elle à FIFA.com le mois dernier.