À la UneActu Équipe de FranceL'Actu

Sarah Bouhaddi fait volte-face !

Par 19/11/2020 12:08 No Comments
Bouhaddi
Dans un entretien accordé à Canal +, Sarah Bouhaddi s’est exprimée sur son avenir en équipe de France et ses relations avec Corinne Diacre.

Quelques jours après l’interview choc d’Amandine Henry qui accablait Corinne Diacre, c’est au tour de Sarah Bouhaddi de s’exprimer pour Canal+. La gardienne de but est revenue sur son choix de se retirer de l’équipe de France et sur ses relations plus que tendues avec la sélectionneure. Alors qu’elle avait annoncé il y a quelques mois ne plus vouloir porter le maillot bleu tant que Corinne Diacre serait aux manettes de l’équipe, ce retrait semble finalement moins définitif qu’il n’y paraissait. La Lyonnaise a laissé entendre qu’un retour, “même avec Corinne Diacre”, serait envisageable.

Quelques semaines plus tôt, la portière lyonnaise avait déclaré qu’elle était prête “à mettre [ses] deux mains à couper que l’équipe de France ne gagnera pas l’Euro si Corinne Diacre reste”. Pourtant, aujourd’hui, c’est un tout autre discours que semble tenir la portière de l’OL. Elle a ainsi annoncé : “si Corinne Diacre me sélectionne demain, c’est avec énormément de plaisir que je vais avec cette équipe de France parce que j’ai envie que cette équipe de France se qualifie et j’ai envie de gagner un titre avec ce pays”… Sous réserve que les deux prennent du temps “de mettre les choses à plat”,  devant les caméras de Canal +,Sarah Bouhaddi a donc fait un pas vers la sélectionneure et semble être prête à ouvrir le dialogue. “Demain, si elle me dit droit dans les yeux qu’elle a confiance en moi et que ce qu’elle a pensé de moi après cette Coupe du monde était faux, il n’y a aucune raison que je refuse l’équipe de France” explique-t-elle. Revenant plus en détail sur les raisons de son choix de ne plus vouloir être sélectionnée, Sarah Bouhaddi a en effet une nouvelle fois évoqué son impression d’avoir perdu la confiance de Corinne Diacre mais aussi un grand manque de communication. Pour illustrer son propos, elle se rappelle d’un stage où durant 10 jours, Corinne Diacre ne lui a pas adressé la parole. Une situation très compliquée qui a beaucoup touché la joueuse de 34 ans et n’a fait que confirmer sa décision. 

Ce changement de ton et cet appel au dialogue laissent-ils présager un retour de la gardienne en équipe de France et marquent-ils l’enterrement de la hache de guerre ? Affaire à suivre…