Actu InternationaleL'Actu

Trêve internationale : ce qu’il faut retenir

Par 13/03/2020 10:00 mai 8th, 2020 No Comments
La première trêve internationale de 2020 a donné lieu à de nombreux tournois amicaux sur tous les continents. L’occasion pour les sélections de se mesurer à leurs pairs en préparation des compétitions à venir. Retour sur les moments les plus marquants.

Tournoi de France : les Bleues remportent la première édition

Pour la première édition de ce tournoi, le pays hôte a réussi son pari : l’équipe de France est sortie victorieuse. Les rencontres ont-elles cependant fourni le spectacle annoncé et tant espéré par les supporters ? Les deux premières journées de matchs ont fourni deux tristes matchs nuls (0-0) et deux victoires Françaises avec un seul but marqué à chaque fois… Heureusement, la dernière soirée a été riche en buts et en émotions !

Si le duel BrésilCanada s’achevait en nouveau match nul, l’opposition a présenté deux équipes impactantes, déterminées dans les duels et faisant preuve d’une belle  construction du jeu. Le spectacle en a été d’autant plus intéressant que, dominées depuis le début du match et  menées 2-0 à la 70e, les Canadiennes ont réussi à égaliser en près de 15 minutes!

​Du côté français, les Bleues n’ont pas réussi à enchaîner une troisième victoire d’affilée, mais ont laissé leurs supporters sans souffle pendant 94 minutes. Menées 2-0 dès la 33e minute contre les Pays-Bas, les Bleues ont réagi par des phases offensives intenses et longues qui leur ont permis de réduire le score juste avant la mi-temps. Après l’égalisation, elles n’ont cependant pas maintenu le rythme et ont concédé un nouveau but. Ce n’est qu’à la 94e minute que l’équipe de France a réussi à égaliser, évitant ainsi de terminer le tournoi sur une défaite.

Algarve Cup : le coronavirus, finaliste imprévu

Pour la 27ème édition de ce tournoi, le Portugal, l’Allemagne, la Suède, la Norvège, l’Italie, le Danemark, la Belgique et la Nouvelle-Zélande ont dû faire face à un adversaire imprévu, le Covid-19! Alors que l’ensemble des matchs s’est déroulé sans grands encombres dus à l’épidémie, c’est en finale que les mesures anti-coronavirus italiennes ont joué un mauvais tour à leur équipe qui s’était pourtant qualifiée haut la main : l’équipe s’est vue obligée de déclarer forfait et d’offrir ainsi la victoire aux Allemandes. Privant les supporters d’un match qui s’annonçait spectaculaire, c’est finalement le coronavirus (et l’Allemagne) qui remportent l’Algarve Cup 2020.

She Believes Cup : une journée de la femme sombre aux USA

Cette année, les Américaines se sont emparées du titre en pleine crise avec leur fédération. Alors qu’elles attendent le jugement en mai de leur plainte pour discrimination de genre contre l’USSF (fédération américaine de football), le 8 mars les Stars and Stripes ont reçu un cadeau hors du commun pour la journée des droits des femmes de la part de leur président : un tweet expliquant que les sommes demandées pas les joueuses n’étaient pas raisonnables. Ce jour-là, le match contre l’Espagne s’est déroulé dans une ambiance morose.

Le lendemain, l’USSF a récidivé en faisant déposer à la cour par ses avocats un document expliquant que le travail de l’équipe masculine implique plus de responsabilités que celui de l’équipe féminine. ​
La défense justifiait les inégalités salariales entre les sélections en expliquant que l’injustice se trouve au niveau de la FIFA (qui règle elle aussi des primes différentes), et que l’équipe masculine est plus en danger lors de matchs au Mexique par exemple, mais a aussi tenté l’approche biologique : “le travail d’un joueur de l’équipe masculine requiert un niveau supérieur de compétences basées sur la vitesse et la force, en comparaison d’une joueuse de l’équipe féminine”.
​La réponse des joueuses n’a pas tardé à se faire entendre au cours du dernier match de la She Believes Cup. Elles ont joué le match avec leur maillots à l’envers, ne laissant apercevoir que les 4 étoiles remportées par la sélection sans le logo de la fédération. Pour finir, elles ont prouvé leur détermination en battant le Japon 3-1.

UFOA A : Le Sénégal de nouveau en scène

Retirée du classement FIFA pour inactivité prolongée, la sélection sénégalaise s’est illustrée en remportant le tournoi de l’UFOA A (Union des fédérations ouest-africaines de football) en Sierra-Leone. Victorieuses contre les aiglonnes du Mali en finale (3-0), les lionnes de la Téranga ont enchaîné les performances contre la Guinée (1-0), le Cap-Vert (2-0), le Sierra-Leone (1-1) et la Libéria (2-1). Pas de quoi perturber l’attention du sélectionneur Mame Moussa Sène : « Ce tournoi est un prétexte pour préparer les éliminatoires de la CAN féminine ».

Inès Roy-Lewanowicz et Marie Diémé