Actu InternationaleAnalyses Coupe du MondeCoupe du Monde 2019

USA – CHI | 16 JUIN | 18H00

Par 16/06/2019 20:00 mai 8th, 2020 No Comments

Avant-match

Chili – Etats-Unis : Qui de David ou de Goliath l’emportera ?

Après leur entrée en lice triomphante face aux Thaïlandaises (13-0), les stars and stripes abordent avec confiance le match face au petit poucet du groupe, le Chili, qui a vaillamment combattu les suédoises avant de s’incliner dans les dernières minutes du match (2-0). Les Américaines seront-elles aussi redoutables devant le but de l’une des meilleures gardiennes au monde, Christiane Endler ?

Sur le papier, les américaines ont tout pour l’emporter. Elles ont l’expérience des grandes compétitions ainsi qu’une dynamique positive de leur côté après leur premier match contre la Thaïlande. Elles y ont démontré leur soif de victoire, intransigeantes face à une défense thaïlandaise aux abois, et elles ont surtout fait preuve d’une force collective hors du commun. Face à elles, la Roja feminina apparaît comme novice puisque la sélection participe à sa première Coupe du monde et n’a pas réussi à tenir le match nul lors de son premier match face à la Suède. Pour rester dans la course au sein du groupe F, il faudra que les Chiliennes fassent preuve d’une meilleure endurance et d’une concentration de fer. Sans quoi, avec deux défaites, elles verront leurs chances de se qualifier en phases finales s’éloigner. Pour les Américaines, une victoire paraît essentielle pour sécuriser leur première place de groupe et aborder sereinement ce qui sera probablement une finale de groupe face à la Suède la semaine prochaine.

Les joueuses à suivre

Pour le Chili : Christiane Endler, la capitaine, devra être dans une forme des grands jours pour repousser les offensives américaines et rassurer sa défense. Seule la gardienne du PSG pourrait permettre à son équipe de réaliser l’exploit.
Pour les Etats-Unis : Face à Endler, la star des Etats-Unis Alex Morgan, quintuple buteure lors du premier match, sera sûrement la plus dangereuse grâce à son efficacité et sa rapidité d’exécution. On l’a vu à son aise tant au niveau aérien que balle au pied, capable d’effacer les défenseures et de se retourner pour frapper au but.

A quoi s’attendre ?

Une équipe américaine jouant en 4-3-3 comme face aux Thaïlandaises, clairement portée sur l’offensive et utilisant les ailes et le jeu rapide à deux ou trois. Jill Ellis devrait à nouveau privilégier le trio offensif Rapinoe, Morgan et Heath qui fonctionne à merveille; même si de nombreuses options sont présentes sur le banc américain comme Mallory Pugh, Christen Press ou Carli Lloyd qui entreront sûrement sur le terrain à un moment ou un autre. Pour le Chili, le sélectionneur reconduira-t-il le 4-3-3 du match contre la Suède ou fera-t-il un choix plus défensif comme la Thaïlande face aux Etats-Unis ou encore l’Argentine face au Japon (4-5-1)?

Informations pratiques :

Dimanche 16 juin à 18h, Parc des Princes (Paris)
Diffusion : TMC et Canal+ Sport

Après-match

USA – Chili : une victoire sans grand éclat des Stars and Stripes

Dans un Parc des Princes au complet pour cette affiche, beaucoup s’attendaient à une déculottée semblable à celle subie par la Thaïlande au premier tour. Les Américaines se sont imposées assez logiquement 3-0 mais le score aurait pu être bien plus élevé sans la présence d’une très grande Christiane Endler dans les cages chiliennes.

Alors que le Chili n’a effectué qu’un seul changement dans sa composition par rapport à son match contre la Suède, la coach américaine, Jill Ellis, a fait le choix d’en faire 7 par rapport à son onze de départ contre la Thaïlande, sans doute par volonté de mettre au repos certaines de ses cadres comme Alex Morgan ou Megan Rapinoe.

L’American Air Force !

Les Etats-Unis ont inscrit un triplé dans les 35 premières minutes du match. La première réalisation est signée Carli Lloyd qui, à la onzième minute, fixe la gardienne chilienne d’une frappe imparable à l’entrée de la surface de réparation après un dégagement de la tête hasardeux de la défense chilienne. C’est ensuite Julie Ertz qui inscrit le but du 2 à 0 sur corner, bien que son but soit quelque peu gâché par l’erreur d’arbitrage ayant octroyé ce corner à tort (26’). Carli Lloyd réitère et enfonce le clou par une tête puissante sur un  nouveau corner à la 35ème minute. Grâce à ces réalisations, elle établit un nouveau record en ayant marqué au moins une fois lors de six matchs de Coupe de Monde consécutifs.

Les Américaines ont ainsi dominé cette première mi-temps que ce soit au niveau de la possession de balle ou de leur efficacité dans les airs. Cette domination a été menacée à une seule occasion par une action très dangereuse de la Roja Femenina qui parvint à inscrire un but sur coup-franc, finalement invalidé pour hors-jeu. Même si la formation chilienne était très souvent sur la défensive, les joueuses ont parfois réussi à gagner des duels au milieu de terrain et se projeter rapidement vers l’avant. Cette résistance du Chili va être beaucoup plus visible en seconde période.

Le show Endler sauve le Chili !

Au retour des vestiaires, les Sud-Américaines montrent un tout autre visage, à l’image de sa capitaine Christiane Endler, désignée femme du match FIFA et cela à raison puisque rien ne passera pour la gardienne chilienne en seconde mi-temps. Elle a notamment été décisive face aux percées de Christen Press sur le côté gauche qui a tenté plusieurs frappes sans succès (59’ 66’ 70’ 74’). Elle a également pu compter sur une défense rigoureuse et solidaire, plutôt agressive sur la porteuse du ballon ce qui leur a valu plusieurs cartons jaunes au fil du match. Au delà de la résistance du Chili, on note également un peu de déchet technique chez les Américaines (une fois n’est pas coutume…) qui ont parfois manqué d’un certain réalisme devant les cages par des frappes passant largement à côté. C’est notamment le cas de Carli Lloyd qui manque d’inscrire un triplé sur penalty (accordé par la VAR après une action litigieuse à l’entrée de la surface) en tirant à gauche du cadre à la 81ème minute.

Les prochains rendez-vous :

Suède – États-Unis, 20 juin à 21h00
Stade Océane, Le Havre
Diffusion : TMC et Canal +
Thaïlande – Chili, 20 juin à 21h00
Roazhon Park, Rennes
Diffusion : Canal + Sport