À la UneActu Ligue des ChampionsL'Actu

UWCL – tous les matchs aller des 1/16 de finale de Ligue des Champions

Par , , , 11/12/2020 16:48 décembre 17th, 2020 No Comments
Les seizièmes de finale de la Ligue des Champions signent l’arrivée des plus grandes équipes européennes dans la compétition. Retour sur  ces rencontres de UWCL. 
À lire aussi : Les matchs retour de la Ligue des champions
ZFK Spartak Subotica 0-5 VFL Wolfsburg (09/12/2020)
Stade : Gradski Stadion Subotica – Subotica
Arbitre : Meliz Özçiğdem (TUR)

Mercredi, le VfL Wolfsburg se déplaçait en Serbie pour affronter le ZFK Spartak Subotica. Face aux leaders du championnat serbe, les Louves se sont baladées. Dès la 4e minute, Zsanett Jakabfi a ouvert le score d’une superbe frappe aux abords de la surface. Quelques instants plus tard, c’est Lena Oberdorf, 18 ans, qui a aggravé le score en inscrivant son premier but dans la compétition. Grâce à un coup-franc pleine lucarne, signé Dominique Janssen (33e), les joueuses de Stephan Lerch sont rentrées au vestiaire avec trois longueurs d’avance au tableau d’affichage. Un doublé de Jakabfi (55e) et une réalisation de Felicitas Rauch (77e) permettent finalement à un Wolfsburg dominant de remporter logiquement son premier match de l’édition 2020-2021 de la Ligue des Champions.

Les buteuses :

  • Jakabfi 4′, 55′
  • Oberdorf 8′
  • Janssen 33′
  • Rauch 77′
Juventus de Turin 2-3 Olympique Lyonnais  (09/12/2020)
Stade : Juventus Stadium – Turin
Arbitre : Riem Hussein (GER)

Les septuples championnes d’Europe ont débuté ce mercredi leur campagne européenne sur le terrain de la Juventus à l’occasion des 16èmes de finale aller. Pour affronter les leaders de la Serie A, Jean-Luc Vasseur, le coach des Fenottes, a préféré aligner Sara Bjork Gunnarsdottir au milieu de terrain à la place d’Amandine Henry. Eugénie Le Sommer absente, Nikita Parris a débuté en pointe.

Les Lyonnaises ont d’emblée essayé de tuer le match mais ce sont finalement les Bianconeri qui ont, les premières, fait trembler les filets. Trouvée sur un centre, Lina Hurtig a déclenché un coup de tête hors de portée de Sarah Bouhaddi (1-0, 15e). Douche froide pour les tenantes du titres, qui sont cependant parvenus à égaliser rapidement après un tacle en retard de Bonansea, passeuse décisive quelques minutes plus tôt. Comme à son habitude, Renard a transformé ce penalty (1-1, 30e). Lors de cette première mi-temps très ouverte, les Italiennes ne se sont pas dégonflées. Après un premier duel remporté par Bouhaddi (31e), Hurtig – encore elle – a provoqué un contre-son-camp de Buchanan qui a trompé sa propre gardienne (2-1, 37e). La Vieille Dame a créé la surprise en devançant les Lyonnaises au tableau d’affichage à l’Allianz Stadium en fin de première période.

Un coaching gagnant

Au retour des vestiaires, la domination a été à sens unique. Les joueuses de Rita Guarino ont reculé d’un cran et ont subi la pression des coéquipières de Melvine Malard et Amandine Henry, entrées à l’heure de jeu.

Coaching gagnant pour Jean-Luc Vasseur, car la première a inscrit quelques minutes plus tard son premier but en Ligue des Champions. Trouvée en profondeur, la jeune Réunionnaise a pris le dessus sur Guiliani et a relancé les Fenottes (2-2, 67e). Les Turinoises, éprouvées par les efforts fournis au cours du premier acte, ont serré les dents pour tenir le match nul. Elles ont finalement cédé dans les derniers instants. Sur une passe de Malard, Saki Kumagai a taclé le ballon pour le propulser au fond des filets et offrir la victoire à son équipe (2-3, 88e).

Au final avantage pour les Fenottes, qui retrouveront leurs adversaires mardi à 19h au Groupama Stadium pour le match retour.

Les buteuses :

  • Hurtig 16′
  • Renard 30′ (p)
  • Buchanan 38′ c.s.c.
  • Malard 68′
  • Kumagai 88′
Górnik Łęczna 0-2 PSG(10/12/2020)
Stade : GKS Górnik ŁęcznaŁęczna
Arbitre : Lorraine Watson SCO

Donnés largement gagnant avant même l’entrée sur le terrain, le PSG a effectivement dominé la partie de bout en bout. Mais pas sans quelques surprises de la part des adversaires polonaises.

Une domination parisienne

Ultra-dominatrices dès les premières minutes du match, les Parisiennes ont enchaîné les offensives autour et dans la surface du Górnik, sans pour autant trouver le cadre. C’est à la 16e minute que Jordyn Huytema trouve le chemin des filets. Malgré la déviation du centre de Diani par la gardienne polonaise, l’attaquante canadienne récupérait le ballon devant la ligne de but et remportait son duel pour marquer le but du 1-0. Quelques minutes plus tard, Kadidiatou Diani répétait sa performance, cette fois en dédiant sa passe à Sandy Baltimore qui double le score (2-0, 25e). En face, les vertes et noires ne se démontaient pas et passaient à l’offensive après ce deuxième but encaissé. S’en suivirent alors plusieurs percées polonaises sur les côtés mais peinant à pénétrer la surface adverse. À noter, cependant, l’occasion polonaise à la 34e, sauvée sur la ligne de Christiane Endler par sa défense. Si bien, qu’à la 38e minute le PSG était auteur de 13 tirs, contre 1 pour le GKS. Une indication qui, confondue aux statistiques de la 55e minute (7 frappes cadrées contre 0) indiquent néanmoins un problème de finition chez les parisiennes.

Le physique polonais

À la mi-temps, malgré une domination parisienne évidente et deux points d’avance, leurs adversaires n’étaient pas sans espoir. Elles avaient réussi à rester organisées, réalisaient quelques actions offensives intéressantes et surtout semblaient tenir le coup physiquement. En effet, si elles étaient généralement désavantagées dans les duels, elles ne faiblissaient pas par ailleurs. Et la deuxième mi-temps confirmait que leurs espoirs étaient fondés. Après la sortie de Morroni (sur blessure), Huytema, Baltimore et Diani, reste sur le terrain une équipe B moins efficace, la faute à des joueuses moins expérimentées (rarement titulaires) et une température hivernale qui semblait donner physiquement l’avantage aux slaves. Côté parisien, la Polonaise Paulina Dudek, justement, restait un pilier en défense, très entreprenante et agressive jusqu’à la fin du match – lui vallant même un carton jaune.  

Aucun but n’était marqué en cette deuxième mi-temps, malgré un bombardement régulier (souvent d’en dehors de la surface) des cages du Górnik Łęczna. Signe d’une performance défensive polonaise efficace et d’une Anna Palinska remarquable dans son but.

Les buteuses :

  • Huitema 16′
  • Baltimore 25′
Servette FCCF 2-4 Atlético Madrid (09/12/2020)
Stade : Stade de Genève – Genève
Arbitre : Henrikke Nervik (NOR)

La rencontre entre le Servette FC Chênois Féminin et l’Atlético Madrid était déséquilibrée sur le papier. Elle mettait aux prises un parfait débutant d’un côté et un quart de finaliste de l’édition précédente de l’autre. Un fait indéniable au moment de l’annonce du onze titulaire genevois puisqu’Éric Sévérac avait troqué son traditionnel 4-4-2 pour un 4-5-1 plus compact et plus défensif. Et ce n’est nulle autre que la capitaine servettienne, Maeva Sarrasin, qui a fait les frais de ce choix. En effet, la milieu de terrain Valérie Gillioz lui a été préférée d’entrée de jeu.

Sans surprise, l’équipe espagnole dominait largement le début de match. Si le ballon circulait bien, Servette pliait mais ne rompait pas. Et restait aux aguets de la moindre occasion pour tenter de partir en contre et inquiéter Pauline Peyraud-Magnin. Ce fut chose faite à la 18ème minute : contre le cours du jeu, les Suissesses ouvraient le score par l’intermédiaire de Paula Serrano qui concluait une magnifique action, initiée par Amira Arfaoui sur son côté gauche, puis relayée par une passe lumineuse de Sandy Maendly. Mais l’Atlético réagissait immédiatement et égalisait dans la foulée (20e), grâce à un but contre-son-camp d’Amandine Soulard. La Française déviait, malgré elle, un ballon de la Brésilienne Ludmila dans ses propres filets. Alors que les Grenat auraient pu se laisser déstabiliser par ce coup du sort, elles continuaient de jouer avec sérieux. Et leurs efforts étaient récompensés juste après la demi-heure de jeu : Serrano, très en vue durant cette mi-temps, parvenait jusque dans les 16 mètres de PPM et forçait la gardienne des Bleues à une intervention fautive. L’expérimentée Alyssa Lagonia ne tremblait pas au moment de conclure et donnait l’avantage 2-1 à Servette, score qui allait tenir jusqu’à la pause.

Mais au retour des vestiaires, l’Atlético renversait la vapeur en dix petites minutes. Ludmila (47e), intenable jusqu’à sa sortie dans les arrêts de jeu, puis Castellanos (55e) également auteure d’un très bon match, sonnaient la révolte madrilène. Servette tentait ensuite d’égaliser mais la différence de niveau (ndlr, l’Atlético est une équipe professionnelle tandis que Servette n’est composée que d’amateures) se faisait de plus en plus sentir au fil du temps et on était plus proche du 2-4 que du 3-3. Effectivement, c’est Emelyne Laurent qui scellait le score de 4-2 en faveur de l’Atlético à la 90ème minute. Servette n’aura pas démérité et aura sans doute beaucoup appris lors de cette rencontre. Quant aux Ibériques, elles sont presque assurées de passer au tour suivant grâce à cette victoire à l’extérieur.

Les buteuses :

  • Serano 18′
  • Soulard 21′ c.s.c
  • Lagonia 32′ (p)
  • Ludmila 47′
  • Castellanos 55′
  • Laurent 90′
SL Benfica 0-5 Chelsea
Stade : Futebol Campus – Seixal
Arbitre : Esther Staubli (SUI)

La rencontre démarrait fort, avec un but de Fran Kifby dès la 2e minute de jeu. Chelsea dominait le match sans surprises, ne laissant au Benfica s’approcher des cages de Berger seulement à partir de la 19e minute. Avec 12 tirs dont 8 cadrés, les Anglaises ont réalisé une jolie perfrmance malgré l’intensité du match. Les 12 fautes, 3 cartons jaunes et un rouge (Ucheibe, 76′) témoignent d’un duel acharné entre les deux équipes. Alors que les Outre-Manche s’étaient assuré une avance de 4 points avant la mi-temps, leurs adversaires n’ont pourtant rien laché. Lors d’une seconde mi-temps avec un seul but marqué, les Portugaises, elles, tentaient de réduire le score jusqu’à la dernière minute, forçant la gardienne adverse à intervenir jusqu’à la 90e+3.

Les buteuses :

  • Kirby 2′, 33′
  • Bright 29′
  • Harder 45′
  • England 54′
Göteborg 1-2 Man. City (09/12/2020)
Stade : Valhalla IP – Göteborg
Arbitre : Jana Adámková (CZE)

En déplacement en Suède, les joueuses de Manchester se sont fait une frayeur. Menées 1-0 dès la deuxième minute du jeu, elles réussissent à égaliser que peu avant la mi-temps (Stanway, 41e). C’est finalement l’Américaine Samantha Mewis qui retrouve le chemin des filets à la 71e. Au total, les Anglaises ont rélalisé 18 tirs, dont 11 cadrés, contre 9 mais que 2 cadrés pour Göteborg. Un exercice plutôt réussi mais mitigé pour City, qui devra réaliser une performance au moins aussi bonne pour s’assurer une place en huitièmes de finale.

Les buteuses :

  • Bøe Risa 2′
  • Stanway 41′
  • Mewis 76′
Ajax 1-3 FC Bayern München (10/12/2020)
Stade : De Toekomst – Duivendrecht
Arbitre : Pernilla Larsson (SWE)

Les Bavaroises se déplaçaient, elles, à Amsterdam. C’est sur un centre de Sarah Zadrazil repris par Lea Schüller puis poussé au fond des filets par De Sanders, que l’équipe de Jens Scheuer a débloqué son compteur (57e). Dix minutes plus tard, Sydney Lohmann marquait le deuxième but bavarois en solitaire après avoir récupéré le ballon dans les pieds de Lewerissa (69e). Malgré une possession largement en faveur de Munich, les joueuses de l’Ajax ont réussi à réduire la marque grâce à un lob de Van de Velde (79e). Peu de temps avant la fin du temps réglementaire, Simone Laudehr mettait finalement le Bayern à l’abri (86e). Les anciennes adversaires de Lyon rentrent en Allemagne avec un net avantage pour la qualification pour les 8e de finale.

Les buteuses :

  • De Sanders 57′ c.s.c.
  • Lohmann 69′
  • Van de Velde 79′
  • Laudehr 86′
Sparta Praha 2-1 Glasgow City (09/12/2020)
Stade : Stadium FC Chomutov – Chomutov
Arbitre : Eszter Urban (HUN)

Surprenant invité du Final 8 de la saison dernière, Glasgow City a difficilement entamé sa campagne européenne 2020-21 en allant perdre 2-1 en République Tchèque, aux dépens du Sparta Prague. Le club pragois était pourtant sorti dès les 16èmes de finale de l’édition 2019-20, battu 4-2 sur l’ensemble des deux rencontres par les Islandaises de Breiðablik. Dans leur stade, les Tchèques sont montées en puissance au fil de la rencontre et sont rentrées aux vestiaires avec un avantage de deux buts. À la 34ème minute, Lucie Martínková mettait le ballon au fond des filets de Lee Alexander. Le centre initial s’était écrasé sur la barre transversale avant que la défense écossaise ne cafouille au moment de dégager et l’attaquante pragoise en a profité. Sept minutes plus tard, c’était au tour d’Anna Dlasková de doubler la mise (41e). Le tir puissant de la latérale gauche, à la limite des seize mètres, a fait mouche et s’est logé dans le petit filet d’Alexander. Scott Booth, l’entraîneur de Glasgow, effectuait deux changements à la pause et City repartait du bon pied dans cette rencontre. À la 51ème minute, Sharon Wojcik réduisait la marque et inscrivait un but précieux dans l’optique de la qualification. En effet, avec un score final de 2-1 en faveur du Sparta, les Écossaises ont toutes les cartes en main pour valider leur qualification en s’imposant à domicile le 16 décembre prochain.

Les buteuses :

  • L. Martínková 34′
  • Dlasková 41′
  • Wojcik 51′
Kharkiv 2-1 BIIK-Kazygurt (09/12/2020)
Stade : Vorskla Stadium by Oleksiy Butovsky – Poltava
Arbitre : Justina Lavrenovaite LTU

L’équipe de Kharkiv s’est imposée à domicile. Alors que les joueuses ukrainiennes avaient ouvert le score, le BIIK-Kazygurt est revenu au tableau d’affichage après la mi-temps. Neuf minutes plus tard, Kharkiv a repris l’avantage. Avec un but inscrit à l’extérieur, tout est encore possible pour le BIIK.

Les buteuses :

  • Filenko 30′
  • Connell 50′
  • Andrukhiv 59′
PSV Eindhoven 1-4 Barcelona (09/12/2020)
Stade : PSV Campus de Herdgang – Eindhoven
Arbitre : Olga Zadinová (CZE)

Ce mercredi les Catalanes étaient en déplacement en Hollande. Elles ont dominé le match dès la 4e minute sur à un but de Jennifer Hermoso -, grâce auquel elle s’est placée en tête des buteuses de l’histoire de Barcelone. Une rencontre sans grand danger de la part du PSV dont les tirs n’ont pas atteint une seule fois les gants de Paños. À l’exception de ce but marqué à la 89e minute.

Les buteuses :

  • Hermoso 4′
  • Van den Berg 45’+1 c.s.c.
  • Oshoala 66′
  • Martens 75′
  • Smits 89′
Pomurje 0-3 Fortuna Hjorring (09/12/2020)
Stade : TŠC Trate Gornja Radgona – Gornja Radgona
Arbitre : Ewa Augustyn (POL)

Le Fortuna Hjorring est aussi rentré de Slovénie avec une victoire dans ses valises. Trois buts en deuxième mi-temps ont permis à l’équipe danoise d’avoir un avantage conséquent pour le match retour.

Les buteuses :

  • George 45+1, 48
  • S. Holmgaard 59 (p)
FC Minsk 0-2 LSK  (09/12/2020)
Stade : FC Minsk Stadium – Minsk
Arbitre : Sabina Bolić (CRO)

Autre équipe norvégienne en lice, Lillestrom est reparti de Minsk avec deux buts inscrits.

Les buteuses :

  • Haavi 2′
  • Vanhaevermaet 56′
Lanchkhuti 0-7 FC. Rosengard  (09/12/2020)
Stade : M. Meskhi II Stadium – Tbilissi
Arbitre : Reelika Turi (EST)

Le dauphin du championnat norvégien s’est largement imposé en Géorgie. Les sept buts marqués face à Lanchkhuti permettent au FC Rosengard de mettre un pied en 8e de finale. Pour le club de Damallsvenskan, le match retour ne devrait être qu’une formalité.

Les buteuses :

  • Čanković 7′
  • Rytting Kaneryd 18′
  • Anvegård 19′
  • S. Troelsgaard 26′
  • Bennison 28′
  • Viggósdóttir 33′
  • Seger 74′
ST. Pölten 2-0 FC. Zürich (09/12/2020)
Stade : NV Arena – St Pölten
Arbitre : Lina Lehtovaara (FIN)

Éliminé sans gloire par le FC Minsk en 16èmes de finale la saison passée, le FC Zurich se retrouve déjà en mauvaise posture après le match aller. En effet, les Helvètes se sont inclinées sur le score clair et sans bavure de 2-0 à St. Pölten, chez le voisin autrichien. Ce score aurait pu être plus sévère quand on sait que les hôtes ont tiré 25 fois au but contre… 2 tirs seulement pour les Suissesses et aucun corner obtenu en prime. Mais la gardienne zurichoise Livia Peng a longtemps retardé l’échéance. St. Pölten a dû attendre les vingt dernières minutes pour concrétiser sa domination au tableau d’affichage. Stefanie Enzinger (71e) puis Mateja Zver (75e) ont finalement transpercé les filets helvétiques. Peu d’occasion, trop de duels perdus, le FC Zurich devra rendre une bien meilleure copie à domicile le 17 décembre prochain s’il entend prolonger son séjour dans la plus prestigieuse des compétitions.

Les buteuses :

  • Enzinger 71′
  • Zver 75
Fiorentina 2-2 Slavia Praha (10/12/2020)
Stade : Stadio Artemio Franchi – Florence
Arbitre : Rebecca Welch (ENG)

Seul match nul de ces seizièmes de finale, la rencontre entre la Fiorentina et Slavia Praha a été une belle démonstration offensive de la part des deux équipes. D’un côté, l’équipe italienne a multiplié les tentatives mais trop souvent manqué le cadre (16 tirs, 7 cadrés).  De l’autre, une équipe Italienne qui a mené au score pendant la majorité de la seconde mi-temps avec un nombre de tentatives de tirs et une marge d’erreur inférieure. Tour reste donc encore à faire en République Tchèque la semaine prochaine lors du match retour.

Les buteuses :

  • Quinn 4′
  • Persson 40′
  • Sabatino 79′
  • Divišová 59′
Valerenga – Brondby  (reporté)
Stade : Vålerenga Stadion – Oslo
Arbitre : Désirée Grundbacher (SUI)

La rencontre entre Valerenga et Brondby a elle été reportée.