À la UneActu InternationaleDivision 2L'Actu

Women’s Cup Grand Est : Vendenheim prend le dessus sur Riegelsberg

Nara Da Costa Grand Est
Nara Da Costa, numéro 10, a été l’un des principaux atouts de Vendenheim face à Riegelsberg – ©Victoria Lapauze
Pour la deuxième journée de la Women’s Cup Grand Est, Vendenheim s’est imposé face au club allemand de Riegelsberg, au terme d’une rencontre animée (4-2).

Vendenheim prend les devants

A une cinquantaine de kilomètres de leur terrain de jeu habituel, les Fédinoises se retrouvaient hier à Phalsbourg pour affronter Riegelsberg (Régional 1 allemande). 

En début de rencontre, les deux équipes se jaugent. Face au pressing de Riegelsberg (sur sa défense) ?, Vendenheim parvient rapidement à se projeter vers l’avant après la récupération. Dès la 10ème minute, Riegelsberg obtient un coup franc à l’entrée de la surface. La frappe est directement captée par la gardienne alsacienne, Marine Louet. 

Vendenheim réagit dès la 15ème minute avec un face à face infructueux entre Angelina Noel et la gardienne adverse.  Si Vendenheim se fait quelques frayeurs sur des relances courtes, l’équipe de D2 va rapidement trouver la clé. 

À la 18ème minute, Sara Vranic ouvre le score. Sur une passe habile de Da Costa, la numéro 22 conclut dans la surface (1-0). Menée, l’équipe allemande ne compte pas rendre les armes. Après une action de but mal négociée, Riegelsberg parvient à obtenir un coup-franc. Louet réalise une belle parade et empêche l’adversaire de revenir au score (25’).

Riegelsberg résilient mais dominé

Face à un adversaire pugnace, l’équipe de D2 cherche à alourdir le score. Vranic, déjà buteuse, tente une frappe sur le flanc gauche, mais la gardienne de Riegelsberg ferme bien l’angle et garde la main ferme (29’). Quelques minutes plus tard, c’est finalement sa coéquipière Clara Foerderer qui inscrit le but du break (33’, 2-0). 

Dans un temps fort alsacien, Riegelsberg revient néanmoins dans la course. Sur corner, Kira Lachmann adresse un coup de tête puissant. La gardienne Fédinoise ne peut alors capter la balle (37’, 2-1). 

Mais la joie des Allemandes n’est que de courte durée. Avant le coup de sifflet intermédiaire, l’intenable Nara Da Costa réalise un festival ponctué par un dribble sur la portière adverse puis d’un but tout en finesse (42’, 3-1).  Une belle récompense pour une joueuse très en vue et très disponible dans cette première période.

Quelques frayeurs et une victoire

Au retour des vestiaires, Elizaveta Danilova et Esther Sizuvangi font leur entrée sur le terrain pour Vendenheim. Toujours mené, Riegelsberg trouve une nouvelle fois les ressources pour se relancer. Alors que Sizuvangi adresse une passe à sa gardienne, celle-ci perd un ballon subtilisé Sophie Quatrana qui permet à son équipe de revenir dans la partie (54’, 3-2).

Piquée par la réduction du score, l’équipe de Nicolas Both pousse vers l’avant. Si Danilova voit d’abord sa frappe s’écraser sur le poteau (64’), la Russe est néanmoins à l’origine du dernier but. Sur une magnifique talonnade de l’omniprésente Da Costa, la numéro 34 de Vendenheim se joue de plusieurs défenseures adverses dans la surface et inscrit le dernier but de la rencontre (80’, 4-2). Le score n’évoluera plus. 

Si Vendenheim a parfois péché dans la concentration défensive, l’équipe alsacienne a fait preuve de belles intentions en attaque. Le trio Noel-Da Costa- Kuhn, très en jambes, s’est largement illustré.

Marine Louet, capitaine de l’équipe de D2 de Vendenheim ©Victoria Lapauze

Réactions d’après match: 

Marine Louet (gardienne et capitaine de Vendenheim) : “ Nous avions comme consignes de gérer le pressing et rester en bloc pour défendre. Nous avons essayé de rester dans cette ligne de conduite. Notre équipe possède beaucoup de vitesse devant, en attaque, pour percer les défenses et surprendre les équipes adverses.

Léa Abadou (n°17 Vendenheim) : “ Pour un deuxième match de préparation nous sommes satisfaites de notre prestation, nous avons réalisé un bon match. On devait rester bien en bloc et bien coulisser en défense ce qui a plutôt bien été réalisé.

Verena Wonn – Anna Dickmann (Riegelsberg) : “ Nous étions impatientes de disputer ce match et de rencontrer une équipe de D2 française. Le niveau était à la hauteur de nos attentes, les duels étaient très intenses et les enchaînements très rapides.

Leave a Reply